Connectez-vous

L'ex-présidente sud-coréenne Park Geun-hye arrêtée

Jeudi 30 Mars 2017

Photo: L'Est Républicain
Photo: L'Est Républicain
SEOUL (Reuters) - L'ex-présidente sud-coréenne Park Geun-hye, destituée pour trafic d'influence, a été arrêtée vendredi matin (heure de Séoul), rapporte l'agence sud-coréenne de presse Yonhap.
 
La cour centrale du district de Séoul a émis un mandat d'arrêt contre l'ancienne présidente, qui est accusée de corruption, d'abus de pouvoir, de coercition et de divulgation de secrets d'État, précise l'agence.
 
La destitution de l'ex-présidente, votée massivement par les députés début décembre, a été confirmée le 10 mars dernier par la Cour constitutionnelle du pays à l'unanimité de ses huit juges.
 
Park, qui est âgée de 65 ans, est accusée d'être à l'origine, avec son amie Choi Soon-sil, de pressions sur des conglomérats sud-coréens en vue d'obtenir des dons pour deux fondations soutenant sa politique.
 
Elle peut être maintenue en détention pour une période pouvant aller jusqu'à 20 jours.
 
Nombre de lectures : 29 fois












Inscription à la newsletter