Connectez-vous

« L'esprit de l'Etat de droit ne peut être violé impunément et les ingérences étrangères ne peuvent réussir » (Le Quotidien du Peuple)

Vendredi 14 Mai 2021

L’esprit de l’Etat de droit ne peut être violé impunément et les actes illégaux doivent être punis. Le tribunal régional de la région administrative spéciale de Hong Kong a récemment condamné quatre personnes, dont Joshua Wong Chi-fung, des éléments anti-chinois et provocateurs de troubles de Hong Kong, à une peine d'emprisonnement de 4 à 10 mois pour « participation délibérée au crime de rassemblement non autorisé ».
 
Le jugement a été rendu en stricte conformité avec la Loi fondamentale de Hong Kong et les procédures judiciaires de Hong Kong, avec des faits et des procédures juridiques suffisants. Cependant, des politiciens américains ont malgré cela publié individuellement des messages sur Twitter demandant ouvertement que le gouvernement de la région administrative spéciale de Hong Kong libère immédiatement ces éléments anti-chinois. Combien est-ce ridicule et déraisonnable ! Souhaiteraient-ils peut-être changer de carrière et devenir juges à Hong Kong ? Si tel était le cas, alors qu’ils suivraient au moins des cours de droit à Hong Kong avant de voir s'il seraient éventuellement qualifié pour y être juge.
 
Les droits de l'homme et les libertés à Hong Kong, y compris la liberté d'expression et la liberté de réunion, sont pleinement garantis par la constitution de la République populaire de Chine et la Loi fondamentale de Hong Kong. Mais il existe des limites légales à l'exercice de tout droit. Nul n'a la liberté de nuire à la sécurité personnelle et immobilière d'autrui, nul n’a la liberté de détruire la prospérité et la stabilité sociales, et pas davantage la liberté de contester la souveraineté, la sécurité et les intérêts de développement de l'État.
 
Quatre rebelles anti-chinois de Hong Kong avaient été soupçonnés de rassemblement illégal. Ils ont délibérément tenté de contester l'autorité de la police et de paralyser le gouvernement avec des rassemblements illégaux à grande échelle, ce qui est inacceptable pour toute société régie par la loi, où que ce soit dans le monde. Comme le juge dans cette affaire l'a souligné dans le jugement, les défendeurs savaient que le rassemblement n’était pas autorisé, mais ils y ont participait tout de même, ce qui était intentionnel, prémédité et flagrant. Il était nécessaire de les condamner à une peine dissuasive pour refléter la gravité de l'affaire, donner l'exemple et éviter que d’autres les imitent.
 
Hong Kong est un territoire chinois et les affaires de Hong Kong sont purement des affaires intérieures de la Chine. Aucune puissance étrangère n'a le droit de s’exprimer sur ce sujet et de s'en mêler. Certains politiciens américains, dont on ne sait pas d’où ils tirent autant d’assurance, demandent ouvertement la libération des accusés qui ont pourtant plaidé coupable et tentent d'intervenir dans un processus judiciaire normal et approprié à Hong Kong. Il s’agit non seulement d’une rupture totale avec l’esprit de l’état de droit, mais aussi d’une violation grave du droit international et des normes fondamentales des relations internationales.
 
Certains politiciens américains devraient clairement comprendre le fait que ce qui est « illégal » doit recevoir une « punition ». Aux États-Unis, le rassemblement illégal est interdit par la loi, et quiconque participe à ce genre de rassemblement illégal sera puni par la loi. En Alabama, par exemple, les rassemblements illégaux sont classés comme un crime de niveau B, avec une amende pouvant aller jusqu'à 3 000 dollars et une peine d'emprisonnement de six mois; En Arizona, le rassemblement illégal est un crime majeur de première classe, avec une amende maximale de 2 500 dollars et une peine d'emprisonnement de 6 mois... Il ne fait aucun doute que le tribunal de district de la région administrative de Hong Kong a jugé les participants au rassemblement illégal à Hong Kong conformément à la loi, ce qui est une manifestation de la protection de la justice et de la justice par l'état de droit. Certains politiciens américains critiquent cela, plaçant ainsi de manière flagrante la manipulation politique au-dessus de la loi.
 
Certains politiciens américains, défendant de manière hypocrite une politique deux poids deux mesures, ont interféré à plusieurs reprises et tenté d’empêcher les organes judiciaires de la région administrative spéciale de Hong Kong de traiter les affaires conformément à la loi, donnent refuge et embellissent des criminels, se situant ainsi à l'opposé de l'état de droit et de l'ordre à Hong Kong et en opposition avec les masses de Hong Kong. Bien sûr, la tentative des États-Unis d'intervenir dans les affaires de Hong Kong et les affaires intérieures de la Chine est vouée à l’échec, absolument. Il est nécessaire de maintenir l'ordre social et les intérêts vitaux du peuple par la loi, ce qui est nécessaire pour que le peuple se conforme à la loi, et d’appliquer strictement la loi et d’enquêter sur les violations de la loi. En particulier, la Chine a la détermination, la confiance et la capacité de freiner efficacement l'ingérence étrangère, de sauvegarder la sécurité nationale, d'assurer la stabilité et la prospérité à long terme et le développement de Hong Kong.
Zhong Sheng (Le Quotidien du Peuple)
Nombre de lectures : 84 fois












Inscription à la newsletter