Connectez-vous

L'UE condamne le bombardement du bureau du CICR à Gaza et demande une enquête indépendante

Dimanche 23 Juin 2024

L'Union européenne (UE) a condamné samedi les récents bombardements dans la Bande de Gaza ayant endommagé le bureau du Comité international de la Croix-Rouge (Cicr), et fait des dizaines de victimes.

 

Le chef de la politique étrangère de l'UE, Josep Borrell, a souligné la nécessité de demander des comptes aux responsables par le biais d'une enquête indépendante.

 

"L'UE condamne les bombardements qui ont endommagé le bureau du Cicr à Gaza et fait des dizaines de victimes", a écrit Borrell sur X, ajoutant: "Une enquête indépendante est nécessaire et les responsables doivent rendre des comptes".

 

Borrell a réitéré l'importance de protéger les civils, soulignant qu'il s'agit d'une « obligation en vertu des Conventions de Genève que toutes les parties en conflit sont tenues de respecter ».

 

L'appel de l'UE souligne l'urgence de garantir que le Cicr puisse poursuivre ses efforts humanitaires en toute sécurité.

 

L'organisation joue un rôle crucial en fournissant protection et assistance aux victimes des conflits, et est mandatée pour la visite des prisonniers en période de conflit, dans le cadre des Conventions de Genève.

 

Le Cicr a rapporté que son bureau à Gaza, entouré de centaines de civils déplacés, a été endommagé vendredi par des raids lancés à proximité.

 

"La frappe a endommagé la structure du bureau du Cicr, qui est entouré de centaines de civils déplacés vivant sous des tentes, dont nos collègues palestiniens", a indiqué le communiqué.

 

L'incident a provoqué un afflux important de personnes touchées dans un hôpital de campagne de la Croix-Rouge. Au moins 22 corps sans âmes et 45 blessés y ont été reçus. [AA]

 
Nombre de lectures : 86 fois











Inscription à la newsletter