Connectez-vous

Khalifa Sall contre-attaque, corrige le procureur et défie Macky Sall

Lundi 6 Mars 2017

Khalifa Sall contre-attaque, corrige le procureur et défie Macky Sall
Quarante-huit heures juste après la sortie controversée du procureur de la République sur le dossier dit de la caisse d’avance de la mairie de Dakar, Khalifa Sall a contre-attaqué au plan médiatique. Le point essentiel de son propos a consisté à lancer un défi au Président de la République, celui de rendre public le rapport de l’Inspection générale d’Etat afin que l’opinion soit édifiée sur les véritables recommandations et orientations formulées par les enquêteurs.
 
Alors que cette semaine pourrait être décisive pour la suite de cette affaire, le maire de la capitale s’est adressé au procureur Serigne Bassirou Guèye avec respect mais surtout sur un ton ferme. « Aujourd’hui, c’est avec beaucoup de responsabilité que je réponds au procureur de la République parce que je sais que sa sortie témoigne, encore une fois, d’un profond malaise qui gangrène la justice », a souligné Khalifa Sall.
 
« Je n’ai jamais enfreint la loi de 2009 (ndlr : année de sa première élection à la tête de la ville) à nos jours. Le rapport de l’Inspection générale d’Etat n’a jamais fait état de faux ni de détournement. Je défie le président Macky Sall de le rendre public », a-t-il ajouté.
 
Lors de sa conférence de presse de vendredi, le procureur Guèye avait annoncé le transfert du dossier de la caisse d’avance à un juge d’instruction à partir du lundi 6 mars. Ce dernier aurait alors la charge de signifier - ou pas - à Khalifa Sall son inculpation, prélude à un procès éventuel.
 
Nombre de lectures : 129 fois












Inscription à la newsletter