Connectez-vous

Iran: Nouvelle condamnation pour la fille de Rafsandjani

Vendredi 17 Mars 2017

ANKARA (Reuters) - La justice iranienne a condamné la fille de l'ancien président Akbar Hachémi Rafsandjani pour "propagande contre l'Etat et diffusion de mensonges contre la justice et contre le corps des gardiens de la révolution", rapporte le site d'opposition Kalemeh, vendredi.
 
Cette condamnation intervient alors que se multiplient les pressions contre l'opposition réformatrice avant l'élection présidentielle du 19 mai où les conservateurs opposés au président Hassan Rohani espèrent reprendre le contrôle de l'exécutif.
 
"Faezeh Hachémi a été à nouveau condamnée à six mois de prison en raison de ses critiques contre la justice et les gardiens (de la révolution)", écrit Kalemeh.
 
Faezeh Hachémi, militante des droits des femmes et ancienne députée, dispose de 21 jours pour faire appel de la condamnation. Elle avait été condamnée à six mois de prison en 2012 pour "diffusion de propagande contre l'Etat".
 
La militante, âgée de 55 ans, avait été brièvement arrêtée en 2009 pour avoir participé aux manifestations consécutives à la réélection contestée de Mahmoud Ahmadinejad à la présidence.
 
Son père, Akbar Hachémi Rafsandjani, décédé en janvier, était un des fondateurs de la république islamique et un proche conseiller de l'ayatollah Rouhollah Khomeini.
 
 
Nombre de lectures : 33 fois












Inscription à la newsletter