Connectez-vous

I love DDD (par Guy Marius Sagna)

Samedi 8 Septembre 2018

Je suis de celles et ceux qui dénoncent énergiquement l’utilisation des biens de tous, dans le cas d’espèce de nos bus, pour les peindre avant-hier en verts (Parti Socialiste), hier en bleus (Parti démocratique sénégalais) aujourd’hui en marrons (Alliance Pour la République).

Je dois aussi avouer que j'apprécie NOTRE Dakar Dem Dikk (DDD). Je prends souvent les lignes 9, 13 et 121. J'ai eu aussi l'occasion de prendre la ligne Dakar-AIBD. Mais également Sénégal Dem Dikk entre Richard-Toll et Dakar. Bravo aux travailleurs, à la direction et au gouvernement. Bonne continuation.
 
Il faut cependant corriger une chose. DDD est régulièrement épinglé.
 
Un coup c’est « S’agissant des DRPCR, du fait de la non transparence de la procédure due à la non transmission du rapport d’évaluation, nous ne sommes pas en mesure de nous prononcer sur la régularité de la procédure de passation de 10 marchés».
 
Un autre coup c’est : «Les contrôles ont permis de relever des dépenses qui n’ont pas été effectuées conformément aux dispositions prévues par le Code des marchés publics. A l’issue de nos travaux, nous avons eu connaissance de dépenses pour l’achat d’hydrocarbures exécutées par la Société Dakar Dem Dikk et qui n’ont pas fait l’objet de marchés pour un montant de 4 969 084 872 F CFA ».
 
Malgré tout, DDD, géré par des Sénégalais, reste debout. A-t-on besoin de français, de turcs, d’états-unien pour gérer notre transport ? Pourquoi devrions-nous AUCHANisé notre secteur des transports ?
 
Les travailleurs, les usagers-citoyens doivent contribuer à exiger une gestion démocratique de DDD. Leur contribution est la seule décisive. Ce défi relevé renforcera DDD en termes de nombre de bus, de qualité du service…
 
Rêvons du renforcement de cette société pour diminuer le nombre de voitures personnelles,  réduire drastiquement les embouteillages, diminuer à la portion congrue notre contribution à la menace de la vie sur terre.
Ne les cassons pas!
 
Dakar, le 07 septembre 2018
 
 
Nombre de lectures : 102 fois

Nouveau commentaire :










Inscription à la newsletter