Connectez-vous

Hamon accepte l'offre de dialogue de Mélenchon

Vendredi 24 Février 2017

PARIS (Reuters) - Benoît Hamon, candidat socialiste à l'élection présidentielle, a répondu vendredi favorablement à l'offre de discussions de Jean-Luc Mélenchon, tout en soulignant qu'il était "le plus en situation" d'incarner une candidature commune à gauche.
 
Le candidat de La France insoumise s'est dit jeudi soir, sur France 2, "ouvert à la discussion".. Les relations entre les deux hommes sont heurtées et une tentative de dialogue le week-end dernier a vite tourné court.
 
"Je lui dis que j'accepte volontiers sa proposition, que je lui propose même que nous ayons une discussion à quelques-uns, dont Yannick Jadot, pour voir dans quelles conditions la gauche peut se rassembler", a déclaré Benoît Hamon sur France 2.
 
L'écologiste Yannick Jadot a annoncé jeudi soir qu'il renonçait à sa candidature à l'élection présidentielle au profit d'une alliance avec Benoît Hamon.
 
"Si Jean-Luc Mélenchon le souhaite et veut y associer également les communistes, ce sera avec plaisir", a précisé l'ancien ministre de l'Education.
 
"Dimanche ou lundi, ce c'était pas prévu comme cela, mais je m'organiserai pour que ce le soit", a-t-il ajouté à propos du calendrier suggéré par Jean-Luc Mélenchon.
 
A l'évocation d'une candidature commune, Benoît Hamon a dit considérer "être aujourd'hui en situation de pouvoir l'incarner, car je peux parler à toutes les composantes de la gauche".
 
"Moi ma candidature, elle dépasse les appareils, c'est ma liberté qui a fait que j'ai été choisi par les électeurs de la primaire. Cette liberté-là, j'entends l'exercer jusqu'au bout", a-t-il souligné.
 
 
Nombre de lectures : 43 fois












Inscription à la newsletter