Connectez-vous

Guinée : un début de grève générale illimitée très suivi à Conakry, deux jeunes tués

Mardi 27 Février 2024

Suite à l’appel à la grève générale lancée par le mouvement syndical, des manifestations spontanées ont eu lieu dans un quartier Nord de Conakry. Les affrontements entre jeunes et forces de l’ordre ont fait au moins deux morts, et plus d’une dizaine de blessés. Des barricades avaient été érigées sur l’autoroute Le Prince, l’une des principales artères qui traverse une grande partie de la ville de la capitale. ... 

 

Amadou Diallo, Secrétaire général de la Confédération nationale des travailleurs de Guinée (CNTG) espère que les autorités ont bien reçu le message. 

 

« Je me félicite du climat d’observation de cette grève sur toute l’étendue du territoire national, lance-t-il. Je félicite toutes les centrales syndicales professionnelles qui sont affiliées au mouvement syndical guinéen du fait d’observer ce mot d’ordre de grève. Le gouvernement en face et le patronat ont compris qu’ils ont des camarades en face qui peuvent aller dans le sens contraire de leur sollicitude ». 

 

Le responsable de la Cntg appelle à la poursuite de la grève si les revendications ne sont pas entendues : « La grève continue jusqu’à ce que tous nos points de revendications soient satisfaits. Le premier point, c’est la libération immédiate et sans condition du journaliste Jamal Pendessa, ensuite la baisse du prix des denrées de première nécessité, ensuite la fin du brouillage des ondes. » [RFI]

Nombre de lectures : 244 fois

Nouveau commentaire :












Inscription à la newsletter