Connectez-vous

Gaza : Le bilan des victimes de la guerre israélienne s'alourdit à plus 38 200 morts

Mardi 9 Juillet 2024

Les forces israéliennes ont tué au moins 50 Palestiniens lors de nouvelles attaques dans la Bande de Gaza, portant le bilan total des victimes, depuis le 7 octobre dernier, à 38 243 morts, a indiqué, mardi, le ministère de la Santé dans l'enclave assiégée.

 

Un communiqué du ministère ajoute que quelque 88 033 autres personnes ont été blessées lors de ces attaques.

 

"Les forces israéliennes ont tué 50 personnes et en ont blessé 130 autres lors de quatre massacres perpétrés contre des familles au cours des dernières 24 heures", a déclaré le ministère.

 

"De nombreuses personnes sont toujours piégées sous les décombres et le long des routes, les sauveteurs étant incapables de les atteindre", a ajouté le ministère.

 

Faisant fi des résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU exigeant un cessez-le-feu immédiat, Israël s'est attiré les foudres de la communauté internationale en poursuivant son offensive brutale contre la Bande de Gaza, depuis le 7 octobre 2023.

 

Près de 38 200 Palestiniens ont été tués depuis lors, principalement des femmes et des enfants, tandis que plus de 87 900 autres ont été blessés, selon les autorités sanitaires locales.

 

Neuf mois après le début de la guerre israélienne, de vastes étendues de Gaza sont réduites à l'état de ruines et soumises à un blocus paralysant qui prive les habitants de denrées alimentaires, d'eau potable et de médicaments.

 

Israël est poursuivi pour crime de génocide devant la Cour internationale de justice, dont la dernière ordonnance lui a enjoint de mettre immédiatement fin à son opération militaire dans la ville de Rafah, au sud de la Bande de Gaza, où plus d'un million de Palestiniens avaient trouvé refuge avant que la ville ne soit envahie, le 6 mai dernier. [AA]

 
Nombre de lectures : 111 fois











Inscription à la newsletter