Connectez-vous

États-Unis : un Airbus contraint d’atterrir après avoir perdu une pièce en vol

Vendredi 21 Juin 2024

Image d'illustration
Image d'illustration

Un Airbus de la compagnie United Airlines a dû atterrir en urgence à l’aéroport international de Bradley, dans le Connecticut (États-Unis). L’appareil a perdu une pièce du capot de son moteur, qui a été retrouvée sur une piste d’atterrissage. Aucun blessé n’est à déplorer.

 

Le vol n’aura duré que quelques minutes. Un Airbus de la compagnie United Airlines a dû atterrir juste après son décollage, jeudi 20 juin, après avoir perdu une pièce en vol, rapporte Le Parisien. Il s’agirait d’une partie du revêtement insonorisant du capot du moteur. La perte de cette pièce a provoqué un bruit qui a inquiété le personnel de bord, qui a préféré faire demi-tour pour ne pas mettre en danger les 124 passagers.

 

L’avion, qui était en route vers Denver, dans le Colorado, a atterri en toute sécurité. La pièce manquante a, quant à elle, été retrouvée sur une des pistes d’atterrissage de l’aéroport.

 

De multiples incidents pour la compagnie

 

Ce n’est pas la première fois que les avions de la compagnie United Airlines sont impliqués dans des incidents de ce genre. C’était déjà le cas au mois de mars, lorsqu’un Boeing 737-800 avait perdu un panneau et avait dû atterrir en urgence à San Francisco (Californie). Un autre appareil du même constructeur avait perdu une roue lors de son décollage à San Francisco et avait dû atterrir d’urgence à Los Angeles.

 

Le PDG de la compagnie a assuré que ces différents incidents n’avaient pas de lien, mais que United Airlines réviserait sa formation en matière de sécurité pour ses employés. [6Medias]

Nombre de lectures : 289 fois











Inscription à la newsletter