Connectez-vous

« En Chine, la surveillance des catastrophes et le système d'alerte précoce ont été améliorés pour protéger la population » (Le Quotidien du Peuple)

Dimanche 9 Août 2020

 “Heureusement que nous sommes partis la nuit avant le déluge, sinon nous aurions été coincés ici. Cela nous fait vraiment peur !” Li Baoliang, assis chez sa fille, avait encore peur quand il pensait aux pluies torrentielles et aux catastrophes survenues après les pluies dans le matin du 19 juillet. Il habitait dans le quartier de Shifeng du bourg de Xiaoyan du comté d’Anhua de la ville d’Yiyang de la province du Hunan.
 
Comment sa famille a-t-elle pu échapper au danger ?Dès le matin du 18 juillet, le prévisionniste météo en chef etdes prévisionnistes de garde des services de météorologie de la province du Hunan ont corrigé les écarts des modèles de prévision météorologique en vérifiant les données en temps réel sur des cartes des vents, des champs de hauteur, des champs physiques, des cartes des précipitations, l’intensité et l’évolution des précipitations. À 7 heures, les services de météorologie de Hunan ont lancé une alerte jaune aux pluies torrentielles. La ville d’Yiyang serait frappée par des averses au nord et à l’ouest, avant d’être frappée par des pluies torrentielles dans certaines régions. Une fois l’alerte reçue, les services de météorologie d’Yiyang ont émis une alerte orange aux catastrophes géologiques soudaines pour des régions montagneuses du comté de Taojiang et du comté d’Anhua.
 
À 17 heures, dès la réception et l’analyse des alertes envoyées par le département de la communication du comité du Parti de la ville d’Yiyang, des agents de liaison en matière de prévention des inondations des services de presse de la ville ont créé des messages prêts à être diffusés, comme des flashs d’info, des images et mots d’actualité, afin de diffuser les informations immédiatement à l’ensemble de la société ou aux populations dans des zones ciblées.À 18 heures, les haut-parleurs de chaque village du quartier de Shifeng ont commencé à diffuser des messages. Liu Xingguo, secrétaire de la cellule du Parti du quartier, a rappelé plusieurs fois aux gens de suivre les prévisions des pluies torrentielles et de contacter les services communautaires en cas d’anomalie pour se réinstaller ailleurs. En même temps, Li Baoliang a reçu un texto envoyé par le centre de commande des opérations de prévention des inondations et de la sécheresse du comté d’Anhua. Après le dîner, Liu Xingguo a convaincu la famille de Liu Baoliang de se réinstaller à la zone de sécurité. Le même jour, 421 personnes de 95 familles du comté d’Anhua ont été évacuées en urgence.
 
Le 19 juillet à 7 heures, à cause des inondations dans la montagne, un glissement de terrain a touché la partie arrière de la maison de Li Baoliang. Des chutes de pierres entraînées par les inondations ont dévasté les portes et les fenêtres, avant de détruire la cuisine et la chambre à coucher. Heureusement, 11 membres de la famille de Li Baoliang et de son voisin avaient été relogés à l’avance. Il n’y a eu aucun blessé.
 
Depuis le début de la période de crues, des provinces comme le Hunan, le Sichuan et le Zhejiang ont amélioré la surveillance et l’alerte précoce, ainsi que le mécanisme de lancement d’alertes pour protéger la vie et les biens de la population.
 
En cas d’aggravation des inondations, les habitants veulent savoir qui contacter et où aller pour fuir le danger. La surveillance et la prévision des inondations plus exactes et en temps opportun permettront aux gens d’agir plus vite sans se précipiter.70% des catastrophes géologiques au Sichuan par an sont survenues au cours des principales périodes de crues. Cette année, la province du Sichuan a mis en service la plate-forme provinciale 2.0 de prévision professionnelle des catastrophes géologiques. 6932 zones vulnérables présentant potentiellement des risques de catastrophes géologiques qui menacent plus de 50 personnes, ainsi que 12099 appareils de surveillance dans la province ont été intégrés dans la plateforme. Selon Xie Anjun, membre du comité d’organisation du Parti et dirigeant du Parti et du département des ressources naturelles de la province du Sichuan, dans le système de recherche dans le portable, les habitants peuvent activer la fonction de géolocalisation et identifier des zones vulnérables présentant potentiellement des risques de catastrophes géologiques à proximité, ainsi que des responsables chargés de la prévention et de la surveillance des risques et des agents spécialisés dans la surveillance.
 
En juin cette année, le code QR de sécurité a été mis en service par la province du Zhejiang. Il sera utilisé pour reloger des personnes dans les zones à risque, aider les équipes de secours d’urgence à atteindre leurs destinations et apporter des secours après les catastrophes. “Les informations de toutes les personnes à reloger sont disponibles en back office. Une fois la réponse d’urgence aux inondations déclenchée, nous verrons immédiatement où sont les personnes à reloger”,a dit un responsable du village de Taoyuanxi de l’arrondissement de Lin’an de la ville de Hangzhou du Zhejiang. Lors de la promotion du code QR de sécurité au Zhejiang, l’arrondissement de Lin’an a créé des listes de 9 catégories de zones où les personnes seront à reloger, comme des inondations dans la montagne, des maisons délabrées, des zones urbaines inondées et des garages souterrains. 3565 personnes ont été relogées en sécurité dans la seule journée du 6 juillet.
Wang Yunna et Zhang Wen (journalistes du Quotidien du Peuple)
Nombre de lectures : 90 fois












Inscription à la newsletter