Connectez-vous

Egypte: HRW dénonce les propos de Le Maire sur Sissi

Mercredi 23 Janvier 2019


PARIS (Reuters) - Human Rights Watch (HRW) a dénoncé mardi les propos du ministre français de l'Economie Bruno Le Maire qui a salué dimanche, lors d'une visite au Caire, le "travail remarquable" accompli par le président Abdel Fattah al Sissi pour redresser l'économie.
 
"Bruno Le Maire en visite en Egypte loue les choix courageux de Sissi", écrit la directrice France de l'ONG, Bénédicte Jeannerod, sur son compte Twitter. "Le courage de réprimer la société civile? De faire taire toutes les voix dissidentes? De s'en prendre aux journalistes, avocats, personnes LGBT? Les contrats semblent rendre aveugle!"
 
A l'issue d'un entretien dimanche avec le président Sissi, Bruno Le Maire a estimé que le dirigeant égyptien avait "fait des choix courageux" sur le plan économique qui faisaient de l'Egypte "un marché encore plus intéressant pour les entreprises françaises".
 
Cette visite, au cours de laquelle le ministre de l'Economie a également rencontré le Premier ministre égyptien et des représentants d'entreprises françaises installés dans le pays, était organisée en amont du déplacement d'Emmanuel Macron prévu à partir de dimanche.
 
Lors de la venue à Paris du président égyptien en octobre 2017, le chef de l'Etat français avait insisté sur l'importance du respect des droits de l'Homme, tout en refusant de donner "des leçons" à son homologue égyptien.
 
Allié "stratégique" de la France dans la lutte contre le terrorisme, l'Egypte connaît depuis l'arrivée d'Abdel Fattah al Sissi au pouvoir en 2014 la "pire crise des droits humains de l'époque récente" selon les ONG de défense des droits de l'homme.
 
Pratique "systématique" de la torture par les forces de l'ordre (Human Rights Watch), climat de "peur" (Ligue des droits de l'Homme), arrestations d'opposants, sites internet bloqués : les ONG s'alarment régulièrement des atteintes aux droits de l'Homme dans le pays - en vain pour l'instant.
 
Interrogée la semaine dernière sur la situation en Egypte, la porte-parole du Quai d'Orsay a assuré que la France abordait "directement et franchement avec les autorités égyptiennes la question des droits de l'Homme."
 
"C'est dans ce cadre que nous intervenons sur un certain nombre de cas individuels. Nous sommes engagés à obtenir des résultats", a-t-elle ajouté.
Nombre de lectures : 105 fois











Inscription à la newsletter