Connectez-vous

Dix manifestants tués par les forces de l'ordre irakiennes

Jeudi 7 Novembre 2019

BAGDAD (Reuters) - Les tirs à balles réelles des forces de l'ordre irakiennes ont fait six morts jeudi à Bagdad et quatre à Bassorah, dans le Sud, lors de nouveaux rassemblements antigouvernementaux, a-t-on appris de sources policières et médicales.
 
Dans la capitale, les heurts se sont produits près du pont de Chouhada, bloqué depuis mardi par les contestataires.
 
Plusieurs dizaines de manifestants ont en outre bloqué l'entrée du port d'Oumm Kasr, dans le Sud, quelques heures après sa réouverture, empêchant l'acheminement par la route des denrées alimentaires qui y sont débarquées, a annoncé un membre des autorités portuaires.
 
Les forces de l'ordre ont également tiré à balles réelles pour disperser des manifestants rassemblés aux abords d'un bâtiment administratif local, a-t-on ajouté de sources policières.
 
L'Irak est secoué depuis plus d'un mois par un vaste mouvement contre la corruption, la pénurie d'emplois et les conditions de vie, dont la répression a fait plus de 260 morts.
Nombre de lectures : 81 fois












Inscription à la newsletter