Connectez-vous

« Créons une nouvelle situation pour le développement de Hong Kong »

Jeudi 1 Avril 2021

« Créons une nouvelle situation pour le développement de Hong Kong »
« Le but de l'amélioration du système électoral est de faire en sorte que le pouvoir politique et la gouvernance de la Région administrative spéciale de Hong Kong soient fermement entre les mains des patriotes, afin de fournir une solide garantie institutionnelle pour la pratique du concept "Un pays, deux systèmes" », a déclaré le 12 mars lors d'une conférence de presse du Bureau d'information du Conseil des affaires d'État -le gouvernement chinois- Zhang Xiaoming, directeur adjoint du Bureau des affaires de Hong Kong et de Macao du Conseil des affaires d'État.
 
« Tirant parti des lacunes et des défauts du système électoral actuel de Hong Kong, les forces du chaos anti-chinoises ont porté atteinte à la souveraineté, à la sécurité et aux intérêts de développement de l'État, et ont porté atteinte à l'ordre constitutionnel et à la gouvernance efficace de Hong Kong. Il était donc nécessaire de prendre des mesures pour modifier et améliorer le système et le mécanisme pertinents. Ce n'était pas seulement le pouvoir de l'Assemblée populaire nationale, mais aussi la responsabilité de l'Assemblée populaire nationale », a déclaré Zhang Yong, directeur adjoint du comité de travail juridique du Comité permanent de l'Assemblée populaire nationale de Chine.
 
La 4ème session de la 13ème Assemblée populaire nationale de Chine a adopté la « Décision de l'Assemblée populaire nationale sur l'amélioration du système électoral de la région administrative spéciale de Hong Kong », qui est une autre mesure majeure prise par le gouvernement central pour gouverner Hong Kong après la promulgation de la Loi sur la sécurité nationale de Hong Kong, et elle revêt une importance capitale dans la pratique du concept « Un pays, deux systèmes ».
 
Zhang Yong a souligné que cette décision de l'Assemblée populaire nationale a une base constitutionnelle solide. En vertu du concept « Un pays, deux systèmes », la Constitution et la Loi fondamentale de Hong Kong constituent la base constitutionnelle de la Région administrative spéciale de Hong Kong. Si cela n’est pas fait, ou si cette base constitutionnelle est violée ou même endommagée, les systèmes et mécanismes pertinents doivent être modifiés et améliorés. « Cette décision de l'Assemblée populaire nationale a une base juridique suffisante », a-t-il souligné, ajoutant que la Constitution chinoise stipule clairement que l'Assemblée populaire nationale a le pouvoir de décider de la création et du système de régions administratives spéciales. Le système électoral de la Région administrative spéciale de Hong Kong est le contenu central du système politique de la région, et le pouvoir de décision du système appartient au gouvernement central. Il a enfin noté que les décisions pertinentes de l'Assemblée populaire nationale ont un effet juridique incontestable.
 
Selon Zhang Xiaoming, que ce soit la promulgation de la loi sur la sécurité nationale de Hong Kong ou l’amélioration en cours du système électoral de la Région administrative spéciale de Hong Kong, ou tout ce que nous ferons à l’avenir, tout cela vise à maintenir et à améliorer le concept « Un pays, deux systèmes » et à bien le mettre en œuvre. Il ne s’agit en aucune manière de changer le concept « Un pays, deux systèmes ».
 
Il a également souligné que l'accent mis sur « les patriotes gouvernent Hong Kong » ne veut pas avoir une « seule voix » dans la vie sociale et politique de Hong Kong. Différentes voix se font encore entendre au Conseil législatif de Hong Kong, y compris celles qui critiquent le gouvernement. Il y a des patriotes dans l'opposition, en particulier la « faction pan-démocratique », qui peuvent encore se présenter et être élus conformément à la loi.
 
Zhang Xiaoming a encore rappelé que selon une enquête menée par la Hong Kong Research Association, environ 70% des personnes interrogées soutiennent la décision de l'Assemblée populaire nationale. C'est la réponse la meilleure et la plus puissante que l’on puisse apporter à certaines calomnies internationales.
 
« Après la promulgation de la Loi sur la sécurité nationale de Hong Kong, la confiance des investisseurs étrangers, y compris des investisseurs locaux à Hong Kong, ne s'est pas affaiblie, par contre, a augmenté ». Zhang Xiaoming a également déclaré que le montant des capitaux qui ont afflué à Hong Kong l'année dernière avait atteint 50 milliards de dollars. Le marché boursier n'est pas seulement un baromètre de l'économie de Hong Kong, mais aussi un indicateur important de la confiance des investisseurs. En janvier de cette année, la valeur marchande des actions de Hong Kong a dépassé le record historique de 50 000 milliards de dollars de Hong Kong. Selon le rapport d'enquête publié par la Chambre de commerce américaine de Hong Kong, par rapport au mois d’août de l’année dernière, la proportion d'entreprises optimistes quant à l'environnement des affaires à Hong Kong a considérablement augmenté en janvier de cette année. Il est raisonnable de croire qu'après la mise en œuvre de la Loi sur la sécurité nationale et l'amélioration du système électoral, l'environnement politique, économique, social et commercial de Hong Kong sera encore meilleur et le statut de Hong Kong en tant que centre financier sera encore renforcé.
Sun Liji (journaliste au Quotidien du Peuple)
 
Nombre de lectures : 66 fois












Inscription à la newsletter