Connectez-vous

Côte d'Ivoire : Soro appelle l'opposition à faire bloc contre Ouattara

Vendredi 18 Septembre 2020

Trois jours après avoir été écarté de la course électorale par le Conseil constitutionnel de Côte d'Ivoire, l'opposant et ancien chef rebelle, exilé en France, Guillaume Soro fait mine de toujours croire à son destin présidentiel.

Lundi 14 septembre, sa candidature a été jugée irrecevable par les juges en raison d'une condamnation par la justice de son pays à vingt ans de prison et une amende de 4,5 milliards de francs CFA (quelque 7 millions d'euros) pour « recel de détournement de deniers publics » et « blanchiment de capitaux ».

Le tribunal l'avait également privé de ses droits civiques pour cinq ans. Malgré cela, jeudi 17 septembre, lors d'une conférence de presse organisée dans les salons d'un grand hôtel parisien, l'ancien président du Parlement a réaffirmé qu'il maintenait sa candidature de manière « ferme, irréductible et irrévocable». (Le Monde)
Nombre de lectures : 101 fois












Inscription à la newsletter