Connectez-vous

Coronavirus: les footballeurs du Wuhan Zall de retour en Chine et placés en isolement

Mardi 17 Mars 2020

 
Les footballeurs du Wuhan Zall, principal club de Wuhan, épicentre de la pandémie du nouveau coronavirus en Chine, ont effectué leur retour dans leur pays avant d'être placés en isolement, après un mois et demi passé en Espagne.
 
En raison de la pandémie, le début de la saison du championnat chinois avait été reporté sine die et les joueurs étaient restés en Andalousie, dans le sud de l'Espagne, où ils effectuaient fin janvier un stage de préparation censé ne durer que quelques jours.
 
Mais l'Espagne a, à son tour, était placée en confinement général du fait de la propagation du Covid-19.
 
"Après une journée à la fois inoubliable et ardue, l'équipe est arrivée à Shenzhen à 15H00 lundi 16 mars et a retrouvé sa mère patrie", a expliqué le club, en évoquant les passages "longs et difficiles" par les services de l'immigration et les contrôles sanitaires.
 
Selon des informations de presse, l'équipe du Wuhan Zall était restée temporairement bloquée à Francfort, en Allemagne, avant de pouvoir embarquer sur un vol vers la Chine.
 
Après leur arrivée sur le sol chinois, les joueurs du Wuhan Zall ont mis 12 heures pour rejoindre leur hôtel à Shenzhen (sud), en raison des contrôles stricts imposés en Chine du fait de la propagation du Covid-19.
 
Les joueurs et leur entraîneur espagnol José Gonzalez sont placés en isolement pendant une quinzaine de jours et ne savent pas quand ils pourront retrouver maison et famille, selon l'agence de presse Xinhua.
 
L'équipe ne peut se rendre à Wuhan, située à 1000 kilomètres environ de Shenzhen, parce que la ville et sa province, le Hubei, où le nouveau coronavirus est apparu en décembre, ont été placées fin janvier en quarantaine, avec plus de 50 millions d'habitants coupés du monde.
 
"Après la période d'isolement requise à Shenzhen, l'équipe du Wuhan Zall reprendra l'entraînement", a précisé le club, qui a quitté le weekend dernier l'Espagne, devenu le deuxième pays le plus touché en Europe par la pandémie, avec 9.191 cas dont 309 morts. (AFP)
Nombre de lectures : 89 fois












Inscription à la newsletter