Connectez-vous

Cisjordanie - Un Palestinien meurt après avoir été blessé par des tirs de l’armée israélienne

Dimanche 11 Septembre 2022

Un Palestinien blessé il y a cinq jours par des tirs de l’armée israélienne lors d’affrontements à Jénine, en Cisjordanie occupée, a succombé à ses blessures, a annoncé dimanche le ministère palestinien de la Santé.
 
Dans un communiqué, le ministère affirme qu’il s’agit de « Hamad Moustafa Abou Jildeh, 24 ans, résidant du camp de réfugiés de Jénine », dans le nord de la Cisjordanie, territoire occupé depuis 1967 par Israël.
 
« Il est décédé des suites de blessures graves il y a quelques jours lors d’un raid de l’armée israélienne » pour détruire le logement de l’auteur d’une attaque meurtrière perpétrée au printemps dernier à Tel-Aviv.
 
Des sources sécuritaires à Jénine ont affirmé que le jeune Palestinien a été touché par balles mardi lors d’une opération israélienne visant à détruire la maison de Raëd Hazem, auteur d’une attaque fatale à trois Israéliens le 7 avril en plein cœur de Tel-Aviv.
 
Lors de l’opération de mardi à Jénine, l’armée israélienne a indiqué avoir riposté à « une violente émeute » et que des personnes avaient été « touchées » par des balles. Aucun soldat n’a été blessé, a-t-elle ajouté.
 
De la mi-mars au début du mois de mai dernier, 19 personnes ont été tuées dans une vague d’attaques anti-israéliennes, notamment dans la région de Tel-Aviv.
 
Certaines de ces attaques ont été perpétrées par des Arabes israéliens liés à l’organisation djihadiste État islamique, et d’autres par des Palestiniens, dont certains originaires de Jénine, bastion des factions palestiniennes.
 
Dans la foulée des attaques, l’armée a multiplié les raids en Cisjordanie, en particulier dans les secteurs de Jénine, mais aussi de Naplouse, autre grande ville du nord de ce territoire occupé depuis 1967 par l’État hébreu. Ces raids ont souvent été émaillés de heurts qui ont fait des dizaines de morts côté palestinien.
 
Ils ont permis d’arrêter environ 1500 personnes recherchées et de déjouer des centaines d’attaques, selon le chef de l’armée israélienne Aviv Kohavi. (AFP)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Nombre de lectures : 85 fois












Inscription à la newsletter