Connectez-vous

Chine-Ghana : Ouverture de nouvelles lignes aériennes pour une coopération plus étroite

Dimanche 12 Mars 2017

Chine-Ghana : Ouverture de nouvelles lignes aériennes pour une coopération plus étroite
Par Li Zhiwei (journaliste au Quotidien du Peuple)
 
La compagnie aérienne Africa World Airlines (AWA) a récemment célébré son cinquième anniversaire. Le même jour, elle a acheté le cinquième avion de la compagnie. Selon son PDG Quan Xiaoyi, la compagnie ouvrira en 2017 de nouvelles lignes internationales depuis Accra, à destination de grandes villes d’Afrique de l’Ouest comme Abuja, Monrovia, Freetown, Abidjan, etc. Cela témoigne le renforcement de la coopération économique et commerciale entre la Chine et le Ghana.
 
La compagnie AWA a été créée par un financement conjoint du groupe chinois Hainan Airlines, du Fonds de développement sino-africain, du SAS Financial Group (une société ghanéenne) et de la Caisse de sécurité sociale du Ghana (SSNIT).
 
Le Ghana est le sixième partenaire commercial de la Chine en Afrique. Selon les informations publiées sur le site de l’ambassade de Chine au Ghana, le volume du commerce sino-ghanéen a atteint en 2016 5,9 milliards de dollars et le montant des investissements directs et des contrats d’ingénierie chinois au Ghana est le plus élevé des pays africains.
 
Selon les données des douanes chinoises, les investissements directs non financiers de la Chine au Ghana se sont élevés à 73,87 millions de dollars de janvier à juin 2016, plaçant le Ghana à la 8e place de tous les pays d’Afrique et à la 3e place derrière l’Ethiopie et le Nigeria parmi les 24 pays d’Afrique occidentale et centrale.

Au cours de la même période, le montant des nouveaux contrats d’ingénierie signés par les entreprises chinoises au Ghana a atteint 968 millions de dollars, le plaçant au 13e rang de tous les pays africains et au 7e parmi les 24 pays d’Afrique centrale et occidentale.
 
En 2016, la Chine a livré au Ghana le projet de stade et de transformation du marché de Cape Coast. Cette même année, la deuxième phase de la Centrale thermique de Sonon Asogli est entrée officiellement en service en janvier. La centrale est le premier projet d’investissements indépendants de la Chine dans la production d’énergie en Afrique.
 
Elle permettra au Ghana d’augmenter de 20% sa capacité de production d’électricité. En même temps, la phase II du projet de développement d’infrastructures de carburant du Corridor Ouest (Western Corridor Gas Infrastructure Development Project, WCGIDP, Phase II), l’excavation de 1 000 puits et autres grands projets bénéficiant de l’aide chinois progressent de façon constante.
 
A part tout cela, les échanges culturels sino-ghanéens sont de plus en plus fréquents. En 2016, le nombre de Ghanéens étudiant en Chine s’est monté à près de 5 000, dont 518 ont reçu de la bourse. Les étudiants ghanéens sont le plus nombreux des étudiants africains depuis quatre années consécutives.

En outre, plus de 1 000 Ghanéens sont venus en Chine pour participer à des projets de formation professionnelle, un nombre le plus élevé de monde entier.
 
Nombre de lectures : 58 fois

Nouveau commentaire :













Inscription à la newsletter