Connectez-vous

Centrafrique : des élections sur fond d'insécurité

Samedi 28 Novembre 2020

Vingt-deux personnalités ont déposé leur candidature pour la présidentielle dont le président Faustin Archange Touadéra, élu en 2016, et l'ancien président François Bozizé. La Cour constitutionnelle doit encore valider leurs candidatures avant le 3 décembre et nombre d'observateurs pressentent qu'elle pourrait exclure François Bozizé. L'apport des partenaires bilatéraux, français et russe notamment, pour l’organisation de ces élections est important mais diversement apprécié dans le pays.
 
La ministre centrafricaine des Affaires étrangères, Sylvie Baipo-Temon, revenait ce vendredi matin sur la DW, sur cette question sensible et sur la sécurisation de ces élections. Pour Sylvie Baipo-Temon, l'organisation est du ressort de l'Etat centrafricain mais l'appui des partenaires est le bienvenu. "La France", dit-elle, "a déjà répondu positivement à l'appel des autorités centrafricaines". (DW)
 


 
Nombre de lectures : 116 fois












Inscription à la newsletter