Connectez-vous

CUBA: L'opposant Ferrer croit à des changements d'ici quatre ans

Dimanche 4 Décembre 2016

SANTIAGO DE CUBA (Reuters) - Maintenant que Cuba tourne la page Fidel Castro, l'un de ses opposants les plus notoires estime que de grands changements économiques et politiques sont à attendre dans l'île communiste, peut-être d'ici quatre ans.
 
José Daniel Ferrer, qui dirige l'Union patriotique de Cuba (UNPACU), le plus important groupe de dissidents du pays, dit ne pas s'attendre à un effondrement rapide du régime, mais se déclare certain que des changements interviendront.
"A court terme, nous allons subir davantage de répression", a-t-il dit à Reuters, en prévoyant que Raul Castro durcira son emprise sur le pays pour étouffer les revendications politiques.
 
"Mais à moyen terme, le régime va continuer à s'affaiblir, et les gens deviendront plus audacieux que jamais, protestant contre les pénuries (...)que nous endurons au quotidien", a dit Ferrer, qui s'est exprimé à Santiago de Cuba, au siège de l'UNPACU, peu avant que le cortège funèbre transportant les cendres de Fidel Castro n'arrive dans la ville.
 
La résidence de Ferrer, dans le quartier d'Altamira, a bourdonné d'activité ces derniers jours, les opposants téléchargeant des informations sur Cuba données par les médias étrangers et tentant de vérifier où se trouvaient certains des leurs, dont l'interpellation a été signalée avant les funérailles de Fidel Castro. 

 
Nombre de lectures : 33 fois












Inscription à la newsletter