Connectez-vous

Blinken : Le PM israélien Netanyahu s’engage en faveur de la proposition de Biden pour un cessez-le-feu à Gaza

Mardi 11 Juin 2024

Le secrétaire d'État américain, Antony Blinken, a déclaré ce mardi que le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu, avait "réaffirmé son engagement" en faveur d'une proposition de cessez-le-feu à Gaza lors de leur réunion du lundi soir.

 

"J'ai rencontré le Premier ministre Netanyahu hier soir et il a réaffirmé son engagement en faveur de la proposition", a déclaré Blinken selon la chaîne publique israélienne KAN.

 

Il a également déclaré que le fait que le Hamas ait accueilli favorablement le vote de l'ONU sur la résolution d’un cessez-le-feu soutenue par les États-Unis était un signe “d'espoir“.

 

Blinken a cependant noté que le Hamas doit clairement approuver la proposition de cessez-le-feu, et de déclarer que “Si vous voulez un cessez-le-feu, faites pression sur le Hamas pour qu'il accepte“.

 

Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté une résolution, dans la journée du lundi, soutenant la proposition d’un cessez-le-feu à Gaza, annoncée par le président américain Joe Biden, avec 14 voix en faveur de la résolution et l'abstention de la Russie.

 

La résolution adoptée souligne les efforts diplomatiques menés par l’Égypte, les États-Unis et le Qatar, et salue la proposition de Biden, qui s’articule en trois phases, du 31 mai.

 

Le groupe palestinien Hamas a salué les dispositions de la résolution du Conseil de sécurité de l'ONU et sa confirmation d'un cessez-le-feu permanent à Gaza, du retrait complet des forces israéliennes de la bande de Gaza, de l'échange de prisonniers, de la reconstruction, du retour des personnes déplacées dans leurs zones de résidence, et le rejet de tout changement démographique ou réduction de la taille de la bande de Gaza, ainsi que l'introduction de l'aide nécessaire au peuple palestinien de Gaza.

 

Israël a été condamné par la communauté internationale dans le cadre de son offensive brutale qui se poursuit toujours contre Gaza depuis l'attaque du Hamas datant du 7 octobre 2023, et ce, malgré une résolution du Conseil de sécurité de l'ONU exigeant un cessez-le-feu immédiat.

 

Depuis cette date, au moins 37 124 Palestiniens ont été tués à Gaza, pour la plupart des femmes et des enfants, et au moins 84 712 autres blessés, selon les autorités médicales locales.

 

Israël poursuit sa guerre déclarée au mouvement Hamas, malgré que le procureur général de la Cour pénale internationale (CPI), basée à La Haye, a demandé l'émission de mandats d'arrêt internationaux contre le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu et son ministre de la Défense Yoav Gallant pour ‘’crimes de guerre’’ et ‘’crimes contre l’humanité’', et en dépit d’une résolution adoptée par le Conseil de sécurité appelant à un “cessez-le-feu immédiat.” [AA]

 
Nombre de lectures : 138 fois











Inscription à la newsletter