Connectez-vous

Biden agite une perspective en Palestine : ‘’La libération des otages à Gaza n’est qu’un début’’

Samedi 25 Novembre 2023

Image d'illustration. Joe Biden avec Antony Blinken (g) et Lloyd Austin
Image d'illustration. Joe Biden avec Antony Blinken (g) et Lloyd Austin

Le président américain Joe Biden a déclaré, vendredi soir, que ‘’la libération des otages à Gaza n'est qu'un début’’.

 

Biden s’exprimait lors d'une conférence de presse tenue sur l'île de Nantucket dans le Massachusetts où il célèbre la fête de Thanksgiving.

 

‘’La libération des otages à Gaza n'est qu'un début, et d'autres otages devraient être libérés demain et dans les jours qui viennent’’, a indiqué le dirigeant américain.

 

Joe Biden a estimé qu’il existait de « vraies chances » de prolonger la trêve convenue entre Israël et le mouvement de résistance islamique palestinien Hamas dans la bande de Gaza, et entrée en vigueur vendredi à l’aube.

 

Il a souligné ‘’l’impératif de mettre un terme au cycle de violences au Moyen-Orient’’.

 

‘’Nous devons renouveler notre engagement à œuvrer pour une solution à deux Etats afin d'instaurer la paix entre Israël et les Palestiniens’’, a insisté Joe Biden.

 

Une trêve de quatre jours entre les factions de la résistance palestinienne et Israël est entrée en vigueur officiellement ce vendredi à l’aube.

 

L'accord de trêve humanitaire prévoit la libération de 50 israéliens aux mains du Hamas dans la bande de Gaza contre celle de 150 Palestiniens détenus dans les geôles israéliennes, ainsi que l'entrée de centaines de camions chargés d'aide humanitaire, médicale et de carburant dans toutes les zones de la bande de Gaza.

 

Au cours des 48 derniers jours, l’armée israélienne a mené une guerre dévastatrice dans l'enclave palestinienne assiégée. 

 

Les raids de l’aviation israélienne ont rasé des quartiers entiers, tué 14 854 Palestiniens - dont 6 150 enfants et 4 000 femmes - et blessé plus de 36 000 autres, selon un bilan communiqué par le bureau des médias du gouvernement du Hamas à Gaza. [AA]

 
Nombre de lectures : 189 fois











Inscription à la newsletter