Connectez-vous

"Assez, s'il vous plaît !" : Le pape François appelle à un cessez-le-feu à Gaza

Dimanche 3 Mars 2024

Le pape François a appelé, dimanche, à un cessez-le-feu à Gaza, déclarant : "Assez, s'il vous plaît".

 

"Je porte dans mon cœur la souffrance des peuples de Palestine et d'Israël", a déclaré le souverain pontife dans sa prière hebdomadaire de l'Angélus.

 

François a appelé à la fin du conflit, affirmant que les terribles destructions étaient sources de douleur et avaient des conséquences terribles pour les faibles et les démunis.

 

"Est-ce vraiment ainsi que nous envisageons de construire un monde meilleur ? Stop, ça suffit", a-t-il ajouté.

 

Le chef de l'Église catholique romaine a également réitéré son souhait de voir la libération des prisonniers et l'augmentation de l'aide humanitaire destinée à la Bande de Gaza.

 

Israël mène une offensive militaire meurtrière contre la Bande de Gaza depuis l'attaque transfrontalière menée, le 7 octobre 2023, par le mouvement de résistance palestinien Hamas, au cours de laquelle près de 1 200 Israéliens auraient été tués.

 

Depuis lors, au moins 30 410 Palestiniens, principalement des femmes et des enfants, ont été tués à Gaza et 71 700 autres ont été blessés dans un contexte de destruction massive et de pénurie de produits de première nécessité.

 

Israël a également imposé un blocus paralysant à Gaza, si bien que sa population, en particulier les habitants du nord, où a eu lieu le massacre de jeudi, se retrouve au bord de la famine.

 

La guerre israélienne a poussé 85 % de la population de Gaza à se déplacer à l'intérieur du territoire, tandis que 60 % des infrastructures de l'enclave ont été endommagées ou détruites, selon les Nations unies.

 

Israël est poursuivi devant la Cour Internationale de Justice (CIJ) pour "crime de génocide". Un arrêt rendu en janvier a enjoint Tel-Aviv de mettre fin aux actes à caractère génocidaire et de prendre des mesures pour garantir l'acheminement de l'aide humanitaire à la population civile de la Bande de Gaza. [AFP]

 
Nombre de lectures : 170 fois











Inscription à la newsletter