Connectez-vous

Arrestation d’Ousmane Sonko : chroniques en continue

Mercredi 3 Mars 2021

Arrestation d’Ousmane Sonko : chroniques en continue
AFFRONT.
Ousmane Sonko a déstabilisé le scénario originel du mandat d’amener qui devait suivre son refus de répondre à la convocation du juge d’instruction Mamadou Seck. Or, c'était là la stratégie capitale du pouvoir. Pour laver l'affront, une autorité invente des infractions qui le redirigent chez les gendarmes. Flagrant d'élit !
 
GROTESQUE.
Dans cette histoire, le pouvoir n’a jamais souhaité de face-à-face entre Ousmane Sonko et le juge d’instruction. Pour parler de quoi d'ailleurs après le « béton » de dossier sorti des enquêtes de la gendarmerie ? Le but ultime n’a jamais échappé aux observateurs lucides : susciter un flagrant délit pour clore le versant « viols et menaces de mort » d’un scandale d’Etat un peu trop grotesque.
 
DANGER.
Macky Sall, déterminé à consolider son pouvoir en bafouant les droits élémentaires des citoyens par une violence institutionnelle et administrative injustifiable, est un DANGER pour le Sénégal. Que tous ceux et toutes celles qui le soutiennent aveuglément (je dis bien aveuglément) ou implicitement réfléchissent un tant soit peu à leurs propres responsabilités dans l’aggravation de la situation actuelle, dans le secret de leur conscience morale et citoyenne. Lisons ce qui se passe dans ce pays depuis un mois avec un peu de détachement et de passion, et on verra que la dignité de chacun et chacune de nous ne saurait être ensevelie dans un esprit partisan pervers et dévastateur pour notre pays.
Nombre de lectures : 79 fois

Nouveau commentaire :













Inscription à la newsletter