Connectez-vous

Amadou Kouffa, «terroriste désigné» sur la liste SDGT des Etats-Unis (communiqué)

Vendredi 8 Novembre 2019

Amadou Kouffa, «terroriste désigné» sur la liste SDGT des Etats-Unis (communiqué)
« Le département d’État a désigné Amadou Kouffa comme terroriste international spécialement désigné (SDGT) en vertu du décret présidentiel 13224, qui impose des sanctions aux ressortissants étrangers qui ont commis des actes de terrorisme ou risquent de manière importante de le faire. La désignation d’aujourd’hui a pour objet de faire en sorte de priver Kouffa des ressources nécessaires pour planifier et mener à bien des attaques terroristes. Entre autres conséquences, tous ses biens et intérêts aux États-Unis, ou susceptibles de se trouver ultérieurement aux États-Unis, ou de se trouver sous le contrôle de ressortissants américains ou en leur possession, ont été gelés, et il est généralement interdit aux ressortissants américains de prendre part à toute transaction avec lui.
 
Amadou Kouffa est un membre éminent du Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM ou JNIM), une branche d’Al-Qaida active dans la région du Sahel, en Afrique, que le département d’État a désigné comme organisation terroriste étrangère et SDGT en septembre 2018. Le GSIM a été créé en mars 2017 et est dirigé par Iyad ag Ghali, qui a fait l’objet d’une désignation SDGT.
 
Le GSIM a revendiqué la responsabilité de nombreux attentats et enlèvements depuis mars 2017, qui ont fait plus de 500 morts parmi les civils. C’est en particulier le cas de l’attentat de juin 2017 dans un complexe fréquenté par des occidentaux à l’extérieur de Bamako, au Mali, de plusieurs attaques meurtrières contre les troupes maliennes, et d’attaques coordonnées à grande échelle à Ouagadougou, au Burkina Faso, le 2 mars 2018. Kouffa a également dirigé cette année une attaque contre l’armée malienne au cours de laquelle plus de 20 soldats ont été tués.
 
La désignation d’aujourd’hui informe le public américain et la communauté internationale qu’Amadou Kouffa a commis des actes de terrorisme, ou risque de manière importante d’en commettre. Les désignations de terroristes à titre individuel ou collectif les exposent et les isolent, et leur interdisent l’accès au système financier américain. En outre, les désignations peuvent faciliter les activités de maintien de l’ordre d’autres organismes et gouvernements américains.»
 
 
Nombre de lectures : 113 fois












Inscription à la newsletter