Connectez-vous

Afrique du Sud: le vice-président juge le renvoi du ministre des Finances "inacceptable"

Vendredi 31 Mars 2017

Afrique du Sud: le vice-président juge le renvoi du ministre des Finances "inacceptable"
Johannesburg - Le vice-président sud-africain Cyril Ramaphosa a jugé vendredi "inacceptable" le limogeage du ministre des Finances Pravin Gordhan dans le cadre du remaniement gouvernemental annoncé dans la nuit par le chef de l'Etat Jacob Zuma.

"J'ai fait connaître mon opinion, un certain nombre d'autres collègues et camarades ne sont pas satisfaits de cette situation, particulièrement le renvoi du ministre des Finances qui servait le pays avec honneur et excellence", a déclaré M. Ramaphosa.

"Qu'il soit remercié de la sorte est pour moi inacceptable", a-t-il ajouté en réponse aux questions de la presse.
Le sort de M. Gordhan, qui s'opposait depuis des mois à M. Zuma autour de la bonne gestion des deniers publics, a nourri ces derniers jours de vives tensions au sein de l'ANC.

Au pouvoir depuis la fin officielle de l'apartheid en 1994, le parti de Nelson Mandela se déchire autour de la succession de M. Zuma, qui doit quitter la présidence de l'ANC en décembre prochain dans la perspective des élections générales de 2019.

Le chef de l'Etat soutient la candidature de son ex-épouse Nkosazana Dlamini-Zuma contre l'autre favori, M. Ramaphosa.

Malgré son désaccord avec la décision de Jacob Zuma, M. Ramaphosa a toutefois indiqué qu'il ne démissionnerait pas de son poste. "Je reste pour servir le peuple au sein du gouvernement", a-t-il dit.
 
Nombre de lectures : 75 fois

Nouveau commentaire :













Inscription à la newsletter