Connectez-vous

Affaire Mamoudou Gassama: La France, La France, La France! De quoi parlez-vous? De qui parlez-vous?

Mardi 5 Juin 2018

LA FRANCE, LA FRANCE, LA FRANCE! De quoi parlez-vous? De qui parlez-vous? Comme il faut distinguer la politique et les politiciens sénégalais du peuple sénégalais, merci de distinguer la politique et les politiciens français, du peuple français.

Que certains français se soient livrés (ils n'étaient pas les seuls) à des pratiques odieuses comme l'esclavage, ou ailleurs, l'apartheid, ou/et la colonisation, je suis le premier à le reconnaitre et l'avoir combattu lorsque j'étais plus jeune, physiquement, et maintenant, l'âge ne permettant plus les mêmes agissements, par la plume.

Je vis en Afrique, au Sénégal, la tête haute, car je ne me reconnait pas dans votre descriptif.: mais croyez vous que tous les français étaient d'accord avec ça? L'esclavage, tel qu'il se pratiquait, a été aboli. Y a t on mis réellement fin? surement pas, et je ne vous ferai pas l'offense de vous rappeler que s'il se perpétue, ce sont dans l'immense majorité des cas des africains qui se rendent coupables de ce crime odieux envers leurs "frères" africains.

Monsieur Paul KAGAME, président à vie du RWANDA, qui réclame à corps et à cri la déclassification de certains documents, qui impliqueraient certains français dans le génocide du Rwanda, a-t-il oublié (ou veut-il faire oublier) qu'en tout premier lieu, ce sont des Rwandais, qui ont assassiné à coup de machette et dans des conditions atroces, leurs frères rwandais? Alors, la FRANCE responsable de toutes les misères de l'AFRIQUE, pas d'accord. A titre personnel, et je ne suis pas le seul, je n'ai jamais participé à la colonisation, à l'esclavage, où à la moindre compromission ou corruption, que j'ai toujours combattu...

L'Afrique toute entière ne s'en sortira qu'à partir du moment où elle soignera le cancer qui la ronge, à savoir la fin réelle de la corruption dont se font champion la quasi totalité des dirigeants des 54 pays qui la composent. Il faut avoir le courage de le dire, car les milliards de milliards d'euros qui sont détournés le sont au détriment des peuples, de leur développement, et de leur bien être. Que je sache, tous les dirigeants africains sont des Africains, qui réduisent à l'état de misère leur peuple, sans vergogne, pour se constituer des fortunes colossales pour eux-mêmes, leurs familles, et les quelques obligés qui les entourent et dont ils ont un réel besoin pour mener à bien leur triste et sale besogne.

Oui, l'immigration massive est scandaleuse, et constitue en soit un véritable crime contre l'humanité, car elle vide de toutes les forces vives des nations d'Afrique, toutes les forces laborieuses dont ces pays ont tant besoin pour assurer leur développement. Pourquoi croyez vous que ces jeunes, avec qui j'ai eu l'honneur de discuter, soit ici, soit en Europe, s'en vont? leur plus cher désir serait de rester au pays, de travailler ici. Avez-vous imaginé un seul instant ce que représente comme déchirement, le fait de laisser ici femmes, enfants, famille, pour partir vers l'inconnu, sans espoir de retour prochain, et sans savoir ce qu'il y aura, là où l'on sera? A GOREE, dans la maison des esclaves, il y a la porte du non retour: malheureusement, elle n'est toujours pas refermée, hélas...Et qui sont responsables de cette fuite massive: la FRANCE ou les dirigeants africains qui sont les véritables auteurs de ce triste génocide que représente l'immigration massive, telle que nous la connaissons aujourd'hui.

Oui, les grands groupes français, chinois, ou autres, se comportent souvent en AFRIQUE, comme des corrupteurs: mais si les corrompus que représentent les présidents de nombreux pays d'Afrique n'imposaient pas, où ne permettaient pas de telles pratiques, enfin les 54 pays que constituent ce continent pourraient rivaliser avec les autres continents que sont l'Europe, les états unis, etc. voire même les supplanter. Pas de corrompus sans corrupteurs, mais pas de corrupteurs sans corrompus. C'est la triste règle.

La quasi totalité des pays africains ont eu leur indépendance il y a environ une soixantaine d'année. Des sommes colossales ont été déversées, par tous les organismes possibles et imaginables, mondiaux, gouvernementaux, etc. pour assurer le développement de chaque pays qui doit fournir au peuple tout entier, un bien être et une amélioration des conditions de vie de chacun. Ne serait-ce que pour prendre l'exemple du SENEGAL, quoi de neuf depuis 60 ans, par rapport à l'énormité des sommes allouées?

Un nouvel aéroport, une autoroute, une "ville nouvelle, symbole d'une soit disant émergence? Qu'est ce que cela représente, lorsque l'on sait que, depuis 60 ans,tous les moyens financiers ont été mis à disposition de tous les chefs d'états qui se sont succédé, 10 fois, 20 fois, pour que le pays entier puisse avoir un réseau d'eau et d'électricité couvrant la totalité du territoire, un réseau d'égout digne de ce nom, etc. Le Sénégal n'est pas que DAKAR, et il suffit de s'écarter un peu de la capitale, pour voir l'état de pauvreté de la plupart des gens. Alors, les premiers responsables, est-ce la FRANCE, ou le quarteron de politiciens qui se sont succédé, avec pour mission ultime et suprême le développement de leur pays, dont la seule mission aurait été de servir (ce qu'ils n'ont pas fait) et non pas se servir (ce qu'ils ont trop fait) ?

Il est trop facile de rejeter ses propres fautes sur les autres: le premier des examens de conscience, c'est de se dire: qu'avons-nous fait, nous , Africains, depuis soixante ans, pour en arriver là? La colonisation est à bannir: mais que vivons-nous? Croyez-vous que la Chine qui dispose d'énormément de capitaux, prête au Sénégal (ou à d'autres) par gentillesse, pour faire plaisir? Un jour viendra, et rapidement, où il va falloir rembourser, et la Chine, la Turquie, ce n'est pas la FRANCE: il n'y aura pas d'effacement de la dette, il faudra payer, et peu importe si le peuple doit souffrir, encore et encore... Alors, qui est responsable: la FRANCE, ou les dirigeants africains?

Ce qui n'exonère pas, bien évidemment, toutes les sociétés ou grands patrons Français, de leur responsabilité, lorsqu'ils se conduisent mal. Mais ils ne sont pas la FRANCE à eux tous seuls, et souvent, en FRANCE au moins, ils sont souvent rattrapés par la justice, ce qui est loin d'être le cas malheureusement dans les 54 pays africains...

Le jour où les Africains, tout entiers, se prendront en charge, le jour où la corruption sera rendue à un niveau "acceptable" (je ne suis pas naïf), alors, oui, l'Afrique sera un grand continent qui pourra faire trembler les autres grands. Mais cela ne dépend que d'elle-même.

A titre d'exemple, la France, il n'y a pas si longtemps, a échappé à la colonisation par l'Allemagne, par deux fois. En 1945, la FRANCE était exsangue, ravagée, plus aucune infrastructure ne tenait debout, il fallait tout reconstruire: elle n'a pas mis soixante ans pour se redresser, tout simplement parce qu'à sa tête, elle avait un homme intègre, honnête et volontaire. Les pays africains ne manquent pas d'élites, éminemment intelligents et compétents: Ou sont ils?

Me François JURAIN
Nombre de lectures : 78 fois

Nouveau commentaire :










Inscription à la newsletter