Connectez-vous

Adama Barrow, l’Appel du 16 janvier

Mardi 17 Janvier 2017

« Je prêterai serment ce jeudi 19 janvier 2016, en territoire gambien, en pleine conformité avec l’article 63 de la Constitution »


Crédit photo: Mouhamadou Barro
Crédit photo: Mouhamadou Barro
« Mes chers compatriotes gambiens, je tiens d’abord à vous remercier et à vous transmettre mes salutations et mes meilleurs vœux. En tant que votre président élu, je tiens à affirmer de la manière la plus ferme et catégorique, que ce 19 janvier 2017, je vais prêter le serment prescrit par notre constitution et ensuite former le nouveau gouvernement de la République de Gambie. La cérémonie de prestation de serment sera tenue et conduite sur le territoire gambien, en pleine conformité avec l’article 63 de la constitution et les lois pertinentes de la Gambie. J’assumerai la charge et les fonctions de président de la République de la Gambie à compter de ce jeudi 19 janvier 2017, sans faute, Inshaa-Allah.
 
Je voudrais également vous assurer que ma présence dans la République du Sénégal fait suite à la demande de son excellence madame Ellen Johnson-Sirleaf, présidente du Libéria et actuelle présidente en exercice de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO. La proximité et les liens sociaux uniques entre le Sénégal et la Gambie, font que le Sénégal est le pays le plus indiqué pour m’accueillir compte tenu des circonstances actuelles.
 
« Si je suis au Sénégal, c’est sur demande de la président Ellen Johnson-Sirleaf…»
J’exprime ma profonde gratitude à la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO pour son attachement au règlement de l’imbroglio politique en Gambie, de même que j’exprime ma profonde gratitude à son excellence le Président Macky SALL, Président de la République du Sénégal, au gouvernement et au peuple sénégalais, pour leur hospitalité.
Je remercie également l’Union africaine, les Nations Unies et tous nos partenaires bilatéraux et multilatéraux pour leur soutien. J’exprime ma profonde gratitude à vous tous, mes chers compatriotes, gambiens, de l’intérieur et de la diaspora, pour la manière exemplaire dont vous continuez à vous comporter conformément à la Loi.
 
Je vous invite, tous, à continuer à maintenir la paix, la stabilité et la tranquillité dans notre pays. J’invite tous les citoyens à continuer à faire preuve de retenue, à observer la primauté du droit et à ne pas répondre aux provocations.

Je suis également au courant de la vague massive d’arrestations illégales en cours d’officiers militaires et de sécurité par le gouvernement sortant. Je condamne fermement ces actes illégaux flagrants. Je demande la libération de toutes les personnes illégalement arrêtée ou détenues, avec effet immédiat.
 
Ceux qui sont engagés dans des violations des droits humains fondamentaux des Gambiens sont invités à arrêter immédiatement de tels forfaits, de conformer leurs actes à la loi sous peine de faire face à ses rigueurs. Encore une fois, je tiens à vous assurer que le 19 janvier 2017, mon gouvernement commencera à travailler et à réparer les dommages causés par vingt-deux ans de mauvaise gouvernance. »
 
Nombre de lectures : 47 fois









Inscription à la newsletter