Connectez-vous

A quoi ressemble la radioscopie d’une candidature parallèle de Madické Niang ?

Jeudi 4 Octobre 2018

Chronologie des faits épistolaires :
 
Le 3 septembre 2018, Madickè Niang avait saisi le SGN Wade d'une lettre confidentielle ayant, semble t-il, pour objet de réfléchir à un plan B (d'après lui) pour remplacer KARIM Wade (l’investi) après les déclarations d'incompétences des cours et tribunaux sur le recours de son inscription déjà acquise et arbitrairement soustraite par l'administration d'Aly Ngouille Ndiaye.
 
Et, comme par hasard, le SGN reçoit 2 jours plus tard, une 2ème lettre écrite par THIOMBANE, que Madickè dit n'avoir jamais rencontré, ni parlé au téléphone alors qu'il est apparemment membre du CD du parti.
 
Le plus cocasse, c'est comment un inconnu de Madickè Niang peut-il arriver à poser un acte politique aussi fort en faisant signer la fameuse lettre à tous les proches avérés de Madickè, sans que lui ne soit pas au courant, ni informé ?
 
Le 11 septembre, le SGN répond à Madickè Niang et au groupuscule (trompé par Thiombane) ceci :
 
« Rappelant, en outre, que la candidature de Karim Wade a été retenue «librement et démocratiquement» en Congrès, il indiquera fermement «Non. Macky doit respecter notre choix. Nous en sommes là. Il n'y aura pas de plan B. Nous contraindrons Macky à respecter le choix de notre parti».
(WAKHI MAKK DOU FAANANE ALLEU disent les Wolofs)
 
Donc le débat devrait être clos sur les requêtes de Madickè et du groupe de Thiombane, du moment où ils avaient saisi personnellement le SGN pour avis et en aucun moment les instigateurs des 2 courriers n'ont jamais posé la question au Comité Directeur du parti pour un 1er avis « Unanimitaire ».
 
Cela démontre que tout a été fait en Solo et de façon clanique ! Et les militants et autres responsables dans tout ça ? N'ont-ils pas un avis sur un sujet aussi sensible? 
 
Donc, la candidature annoncée de Madickè Niang était préméditée pour beaucoup de militants et n'avait rien à voir avec sa lettre et à celle de Thiombane.
 
C’était malheureusement, l'effet déclencheur du motif qui ne tenait en rien, si ce n'était qu’un coup de Bluff à 2 Balles.
 
Il est clair maintenant que le SGN Wade avait tout à fait raison de dire dans sa première réponse que:
«Maître Madické Niang a décidé de se mettre en face du parti et en face de son Secrétaire Général que je suis».
 
Au final, celui qui se proposait subtilement en PLAN B et qui avait reçu une FIN DE NON-RECEVOIR se mue maintenant en candidat qui compte faire face au PDS en servant à Dakaractu ceci comme motivation :
 
« L'avocat Saint-Louisien était venu entretenir Serigne Mountakha Mbacké de sa volonté de briguer les suffrages des Sénégalais. '' Suite à la demande de plusieurs Sénégalais, j'ai pensé utile de poser ma candidature à la prochaine présidentielle. C'est la raison pour laquelle j'ai tenu à vous en parler dès à présent '', aura-t-il substantiellement dit au Patriarche de Gouye-mbind. »
 
En définitive, à quoi servira cette candidature parallèle cosmétique de la division de plus, pour quelqu'un qui semblait croire à la ferme volonté de faire gagner le PDS avec son seul et unique candidat investi, KARIM MEISSA WADE?
 
Donc à quoi sert Madickè Niang ou sa Candidature ? Si ce n'est pour Souhaiter que KARIM WADE n'y serait pas au RDV et lui entend tendre son Pot comme un mendiant électoral en vue de recevoir l'aumône des voix du Parti après nous avoir vu pleurer sur notre futur et triste sort souhaité par lui et Macky Sall ?
 
A ce titre, Le Pr Wade, ne parle pas avec des paroles en l’air, on peut dire que c'est le plus grand saint ou WALIHOU POLITIQUE DU 21ème siècle.
Il disait en répondant à Madickè Niang que:
 
« Si certains, pour des raisons qui leur sont propres, décident de se plier devant la volonté de Macky Sall, qu’ils aient le courage d’assumer clairement leur choix, sans tenter de jeter le trouble dans nos rangs. Cette manœuvre ne passera pas. »
 
Donc à Mr Madickè Niang, les militants et KARIMISTES du monde entier aimeraient savoir: Si vous êtes un candidat parallèle capable de gagner tout seul ou qui peut faire gagner le PDS ? Ou bien, si vous êtes un candidat parallèle des retombés de l'échec de celui de KARIM Wade ?
 
Les Sénégalais et militants ont besoin de savoir de votre nouvelle création de “CANDIDAT PARALLÈLE " qui n'existe nul part au MONDE aux élections présidentielle ?
 
En attendant votre déclaration officielle, le peuple en jugera avec objectivité, cher frère Madickè Niang pour votre aventure qui reste, pour le moment, la plus ambiguë au monde.
 
Dr Seck Mamadou
Cadre libéral-Paris
Fédération PDS de France
 
Nombre de lectures : 152 fois

Nouveau commentaire :










Inscription à la newsletter