Connectez-vous

Les déboires de Trump font chuter Wall Street et le dollar

Jeudi 18 Mai 2017

New York - Wall Street baissait fortement mercredi une heure avant la clôture, souffrant des incertitudes politiques entourant le président américain Donald Trump, tandis que le dollar reculait nettement.

Vers 19H05 GMT, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average perdait 316,57 points, soit 1,51%, à 20.663,18 points et l'euro s'échangeait à 1,1147 dollar contre 1,1084 dollar mardi soir.

Le président américain Donald Trump, au centre de plusieurs polémiques, est accusé de tentative d'entrave à la justice et d'avoir livré des secrets à la Russie en trahissant l'allié israélien.

"Nous avons probablement un marché qui est assez cher et qui cherche un catalyseur pour corriger cela: les dernières nouvelles sont une raison aussi bonne qu'une autre pour reculer", a avancé Jack Ablin de BMO Private Bank.

La Bourse de New York avait entamé une forte progression après l'élection de Donald Trump en novembre, dans l'espoir de la mise en place de son programme économique et évoluait ces derniers jours encore à proximité de ses records.

De son côté, le dollar reculait face à l'euro, finissant de perdre tout ce qu'il avait gagné depuis l'élection américaine.

"Le dollar est vulnérable à tout ce qui pourrait se mettre sur la route du président Trump pour faire progresser son programme pro-croissance", a indiqué Joe Manimbo de Western Union dans une note.

Dernière révélation en date, un article du New York Times publié mardi soir avance que le président américain avait demandé en février de mettre un terme à une enquête du FBI concernant son conseiller à la sécurité nationale de l'époque.

Cela est venu s'ajouter au limogeage la semaine dernière du directeur du FBI James Comey par le président américain, par ailleurs accusé de s'être montré trop bavard avec des diplomates russes.

"Les récents développements pourraient détourner le gouvernement américain de certaines de ses initiatives comme des réformes fiscales et budgétaires", a estimé Nick Bennenbroek de Wells Fargo dans une note.

Les autres indices de Wall Street reculait également, le Nasdaq, à dominante technologique, perdant 2,18% et l'indice élargi S&P 500 1,52%.

Le marché obligataire avançait fortement, le rendement des bons du Trésor à 10 ans baissant à 2,217% mercredi contre 2,323% mardi soir, et celui des bons à 30 ans à 2,900% contre 2,992%.
 
Nombre de lectures : 66 fois












Inscription à la newsletter