Connectez-vous

Cachemire: 4 soldats pakistanais tués par un tir indien, accuse le Pakistan

Dimanche 16 Juillet 2017

L'armée pakistanaise a accusé dimanche l'Inde d'avoir provoqué la mort de quatre de ses soldats en tirant sur leur véhicule qui circulait dans la partie pakistanaise du Cachemire, région contestée où les tensions se sont accentuées ces derniers mois.

Le véhicule se trouvait dans la vallée du Neelum lorsque l'armée indienne l'a "visé" au travers de la ligne de contrôle qui sépare la zone pakistanaise de la zone indienne, a expliqué l'armée pakistanaise sans préciser la nature du tir.

Le véhicule a alors été "précipité dans la rivière Neelum et quatre soldats sont morts noyés", a poursuivi l'armée pakistanaise qui dit avoir "riposté à cette violation du cessez-le-feu" en vigueur depuis 2003 entre les deux rivaux dans la région.

L'Inde n'avait pas réagi dans l'immédiat.

Le plateau himalayen du Cachemire est divisé entre l'Inde et le Pakistan, qui en revendiquent chacun la totalité. Depuis la Partition de 1947, New Delhi et Islamabad se déchirent pour le contrôle de la région, un conflit dont découle une insurrection séparatiste dans la partie indienne.

Les tensions entre les deux puissances nucléaires le long de la ligne de contrôle ont atteint des niveaux inquiétants à l'automne dernier, lorsque l'Inde a accusé des extrémistes pakistanais d'avoir mené un assaut contre une base militaire indienne qui avait fait 19 morts.

Depuis, les deux côtés font régulièrement état de tirs transfrontaliers faisant des morts et des blessés, dont de nombreux civils.

En novembre, le Pakistan avait affirmé que des tirs indiens contre un bus civil dans la partie pakistanaise du Cachemire avaient tué au moins neuf personnes. (AFP)
 
Nombre de lectures : 60 fois









Inscription à la newsletter