Connectez-vous

Nous sommes désormais plus de huit milliards sur la Terre  16/11/2022

"La croissance de la population mondiale est une réussite remarquable", a déclaré Sara Hertog, spécialiste des questions de population aux Nations unies, soulignant par ailleurs la hausse de l'espérance de vie moyenne dans le monde depuis 1950 - qui a augmenté de 25 ans - et la baisse des taux de natalité qui résulte d'un meilleur accès au planning familial et à davantage de possibilités d'éducation sexuelle pour les filles et les femmes.
 
Cependant, cette réussite a un coût puisque la croissance démographique est l'une des principales causes d'augmentation d’émissions de gaz à effet de serre, selon un récent rapport des Nations unies. Chaque personne supplémentaire accroît donc la pression exercée sur les ressources biologiques limitées de la planète.
 
Toutefois, ce sont les pays les plus riches, où la croissance démographique a ralenti ou s'est inversée, qui utilisent le plus de ressources par habitant. Les pays en développement en Afrique subsaharienne et certaines régions d'Asie, qui devraient connaître la plus forte croissance au cours des prochaines décennies, ne sont responsables que d'une fraction des émissions mondiales et de l'utilisation des ressources.

Nouveau commentaire :














Inscription à la newsletter