Connectez-vous

9E FORUM MONDIAL DE L’EAU : Le Sénégal paie une licence à 2,6 milliards FCFA à des privés français

Mardi 8 Octobre 2019

L'ex Premier ministre Mahamed Boun Abdallah Dionne
L'ex Premier ministre Mahamed Boun Abdallah Dionne
Pour avoir le droit d’organiser le 9e Forum Mondial de l’Eau prévu en 2021, le Sénégal a accepté de payer des «droits d’inscription» d’un montant de 4 millions d’Euros (soit 2 milliards 624 millions de francs Cfa). L’accord-cadre a été paraphé le 23 juin 2018 à Dakar entre Benedito Braga, président du Conseil mondial de l’eau (WWC) et Mahamed Boun Abdallah Dionne, alors premier ministre du Sénégal.
 
Un échéancier établi d’un commun accord a fixé le calendrier de paiement des droits d’inscription en 4 tranches : 1 million d'euros versés au cours du second semestre 2018 ; 1 Million d'euros versés au troisième trimestre 2019 ; 1 Million d'euros versés au troisième trimestre 2020 ; et 1 million d'euros versés avant la tenue du 9ème Forum mondial de l'eau, le tout «en franchise de taxe».
 
Selon les documents en notre possession, cette somme «représente la valeur de la marque et de l’image du World Water Forum et l’accès fourni par le Conseil mondial de l’Eau à son réseau mondial de membres, partenaires, experts et praticiens, en échange du droit d’organiser le Forum mondial de l’Eau.» Le WWF (qui) se pose en effet comme le « gardien du Forum mondial de l’eau, de son nom, de sa marque et de son format, a enregistré le ‘’Forum mondial de l’eau’’ en tant que marque internationale qui reste la propriété du Conseil mondial de l’eau.»
 
Pour l’usage des 2 milliards 624 millions de francs Cfa, l’accord entre les deux parties stipule : « Le Conseil mondial de l’eau utilisera les ressources pour soutenir toutes ses activités et la réalisation de sa stratégie triennale, y compris le Forum mondial de l’eau, et il ne sera pas nécessaire de justifier leur utilisation.»
 
BUDGET PREVISIONNEL DE 13,8 MILLIARDS DE FRANCS CFA
 
Le budget prévisionnel du Forum accepté par le Sénégal s’élève à 21 millions d’euros, soit environ 13,8 milliards de francs Cfa, dont 4,132 milliards de francs Cfa (6,3 millions d’euros) sont garantis par notre pays. Néanmoins, comme pour laisser la porte ouverte à une augmentation des dépenses, le Conseil mondial de l’eau indique par ailleurs que « le coût de l’organisation d’un Forum réussi est estimé à environ 30 millions d’euros (environ 20 milliards de francs Cfa, hors coût des mesures de sécurité), en fonction du niveau d’implication et de l’intérêt du pays hôte. Le budget du Forum mentionné ci-dessus doit être compris comme la somme du budget du pays hôte et du budget du Conseil pour le Forum.»
 
Selon un document de projection, ce serait au total 40% des coûts (qui) seraient pris en charge par le Sénégal, 30 à 40% par les sponsors, et le reste, soit 30%, assuré par les participants et les inscriptions attendues.
 
Pour mieux vendre le Forum, les participations aux éditions précédentes sont mises en évidence, notamment entre celle de Marrakech (500 personnes) et celle de Brasilia l’année dernière (100 000 personnes).
 
Le Forum mondial de l’eau a déjà été tenu à Marrakech (1997), La Haye, Tokyo, Mexico, Istanbul, Marseille, Daegu et Brasilia. Dakar sera donc la deuxième ville africaine à l’accueillir. Le siège du Conseil mondial de l’eau est à Marseille.
Nombre de lectures : 2118 fois


1.Posté par Olief le 18/10/2019 11:44
C'est du gachis...

Nouveau commentaire :













Inscription à la newsletter