Connectez-vous

Une soixantaine de membres de Boko Haram tués au Niger

Mardi 11 Avril 2017

NIAMEY (Reuters) - Les forces de sécurité du Niger ont tué 57 membres du mouvement islamiste Boko Haram qui venaient d'attaquer un village dans le sud-est du pays, rapporte le ministère de la Défense lundi.
 
Les combats se sont produits durant la nuit à Gueskerou, à une trentaine de kilomètres au nord-est de la ville de Diffa. Quinze soldats et deux civils ont été blessés.
 
Un pick-up Toyota, un canon de mortier, deux RPG, cinq mitrailleuses, 20 fusils d'assaut AK-47 et beaucoup de munitions ont été saisis, dit le ministère dans un communiqué.
 
Les violences imputées à Boko Haram ont fait 15.000 morts et 2,4 millions de déplacés ces sept dernières années au Nigeria en majorité, mais aussi au Cameroun, au Niger et au Tchad voisins.
 
 
Nombre de lectures : 40 fois

Nouveau commentaire :










Inscription à la newsletter