Connectez-vous

Trump qualifie l'Otan d'organisation "obsolète"

Lundi 16 Janvier 2017

Le siège de l'Otan à Bruxelles
Le siège de l'Otan à Bruxelles
Berlin - Le président élu américain Donald Trump a qualifié l'Otan d'organisation "obsolète", reprochant à ses Etats membres de ne pas payer leur part de la défense commune et de se reposer sur les Etats-Unis, dans une interview diffusée dimanche soir.

"J'ai dit il y a longtemps que l'Otan avait des problèmes. En premier lieu qu'elle était obsolète parce qu'elle a été conçue il y a des années et des années", a jugé M. Trump dans cette interview accordée au quotidiens allemand Bild et britannique The Times.

"En deuxième lieu, les pays (membres) ne payent pas ce qu'ils devraient", a ajouté M. Trump, dans une référence au fait que peu d'Etats de l'Alliance atlantique atteignent le niveau de 2% de leur Produit intérieur brut pour les dépenses militaires, qui est l'objectif que s'est fixé l'Otan en 2014.

"Nous devons protéger ces pays mais beaucoup de ces pays ne paient pas ce qu'ils devraient", a ajouté le président américain, "ceci est très injuste à l'égard des Etats-Unis". "Il n'y a que cinq pays qui paient ce qu'ils doivent, cinq ce n'est pas beaucoup", a-t-il critiqué.

Le président élu américain a aussi dit avoir qualifié l'Otan d'obsolète "parce qu'elle ne s'est pas occupée du terrorisme".

Ces faiblesses mises à part, "l'Otan reste à mes yeux très importante", a néanmoins souligné M. Trump, selon Bild.

Les critiques du président élu risquent de renforcer les craintes des alliés des Etats-Unis sur la politique qui sera suivie désormais par Washington.

Durant sa campagne pour l'élection présidentielle, M. Trump avait suscité l'inquiétude en particulier des pays d'Europe de l'Est proches de la Russie, en paraissant remettre en cause l'obligation de solidarité entre pays de l'Otan en cas d'agression.

Il avait dit qu'il réfléchirait à deux fois avant d'aider un pays de l'Otan si les Etats-Unis ne devaient pas être "raisonnablement remboursés" pour leur soutien.

Le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg avait répondu en jugeant que l'alliance transatlantique était plus nécessaire que jamais à ses yeux. "Ce n'est pas le moment de remettre en cause le partenariat entre l'Europe et les Etats-Unis", avait-il dit.

Les Etats-Unis portent à eux seuls environ 70% des dépenses militaires de l'Otan, une organisation fondée en 1949 pour faire face à l'Union soviétique et au bloc de l'Est en Europe.

L'organisation compte aujourd'hui 28 pays membres, dont un grand nombre des pays d'Europe de l'Est autrefois dans le giron soviétique.
 
 
Nombre de lectures : 37 fois

Nouveau commentaire :










Inscription à la newsletter