Connectez-vous

RADIOTHERAPIE : De l’utilité vitale d’une infrastructure « populaire »

Lundi 6 Février 2017

RADIOTHERAPIE : De l’utilité vitale d’une infrastructure « populaire »
« La radiothérapie consiste donc à utiliser des rayonnements (on dit aussi rayons ou radiations) pour détruire les cellules cancéreuses en bloquant leur capacité à se multiplier. L’irradiation a pour but de détruire les cellules cancéreuses tout en préservant le mieux possible les tissus sains et les organes avoisinants. »
 
Par un professionnel de la santé qui a requis l’anonymat
 Le but du traitement d’un cancer est d’extirper la tumeur, ralentir ou éviter son extension (récidive ou métastases) et d’améliorer la qualité de vie de la patiente tout en réduisant le risque de complications et de séquelles liées au traitement. Parmi les moyens de traitement, il y a la radiothérapie.

En radiothérapie, il est fait usage de l'énergie radioactive sous forme d'un faisceau de rayons (semblable à un faisceau lumineux) qui est dirigé exactement sur la tumeur ou à l'emplacement où la tumeur se situe. Ce faisceau peut être produit par des machines spéciales ou des substances radioactives, et il est administré à des doses élevées pour le patient.

La radiothérapie peut être administrée sous deux formes: interne ou externe. Certains patients se feront successivement administrer les deux formes. La plupart des personnes reçoivent le rayonnement externe. À cette fin, ils doivent aller à l'hôpital tous les jours où l'équipement nécessaire est disponible.

Il existe différentes machines pour la radiothérapie externe, travaillant toutes d'une façon légèrement différente. Certaines sont plus appropriées pour le traitement du cancer situé à proximité de la peau, d'autres sont plutôt désignées pour les cancers qui sont situés plus profondément dans le corps.

La radiothérapie consiste donc à utiliser des rayonnements (on dit aussi rayons ou radiations) pour détruire les cellules cancéreuses en bloquant leur capacité à se multiplier. L’irradiation a pour but de détruire les cellules cancéreuses tout en préservant le mieux possible les tissus sains et les organes avoisinants.
 
Dans quel cas utilise-t-on de la radiothérapie ?
De nombreux cancers peuvent être traités à l’aide d’une radiothérapie. Ce sont notamment: les cancers du sein, les cancers gynécologiques (utérus, col de l’utérus, vagin) et urogénitaux (vessie, prostate), les cancers de la sphère ORL (nez, oreilles, pharynx, larynx), de la bouche, certains cancers digestifs (rectum, estomac), les tumeurs cérébrales, les cancers du poumon, les cancers du sang, de la moelle osseuse et des ganglions (leucémies, maladies de Hodgkin, lymphomes non hodgkiniens).

Une radiothérapie est proposée en fonction du type de cancer, de son stade d’évolution et de l’état général du patient. Elle peut être utilisée dans deux buts majeurs : guérir un cancer en visant à détruire la totalité des cellules cancéreuses. On parle alors de radiothérapie curative; et freiner l’évolution d’une tumeur, en traiter des symptômes (soulager la douleur ou consolider des lésions osseuses par exemple). On parle de radiothérapie palliative ou de radiothérapie symptomatique.

La radiothérapie peut être utilisée seule (radiothérapie exclusive), ou souvent en association avec une chirurgie ou un traitement médicamenteux (chimiothérapie, hormonothérapie ou thérapie ciblée).
 
 
Nombre de lectures : 41 fois









Inscription à la newsletter