Connectez-vous

Mali : Une voiture piégée explose dans un camp militaire de Gao, plus de 50 morts

Mercredi 18 Janvier 2017

Un véhicule a explosé mercredi dans un camp militaire de Gao, dans le nord du Mali, faisant une cinquantaine de morts, rapporte une journaliste de Reuters sur place ainsi que diverses sources.
 
Le camp abrite des troupes gouvernementales ainsi que les membres de divers groupes armés, qui effectuent ensemble des patrouilles mixtes dans la ville, en vertu d'un accord de paix soutenu par les Nations unies.
 
Cette attaque a lieu quelques jours seulement après le 27e sommet Afrique-France de Bamako où des mesures de sécurité exceptionnelles avaient été déployées pour accueillir une trentaine de chefs d’Etat africains autour du président François Hollande.
 
Depuis la signature des accords dits inclusifs d’Alger, les autorités maliennes peinent à mettre en œuvre sur le terrain les dispositions retenues, en particulier à cause des exigences de certains mouvements rebelles signataires de l’accord. Et lors du sommet sur la paix et la sécurité en Afrique, tenu à Dakar au début du mois de décembre dernier, cette question avait été l’objet d’une passe d’armes publiques entre le ministre français de la Défense, Jean Ives Le Drian, et le Premier ministre malien Modibo Keïta, sous les yeux du président Macky Sall.

Cet attentat suicide pourrait fragiliser davantage le processus de paix au Mali et donner un second souffle aux organisations terroristes et criminelles qui s'attachent à sanctuariser des portions de territoires dans le Nord, mais aussi et surtout dans le Centre, devenu un nouvel espace de conflit entre le pouvoir central et les groupes armés. (Momar Dieng avec Reuters)
 
Nombre de lectures : 54 fois









Inscription à la newsletter