Connectez-vous

Macky Sall manque (encore) à sa parole : il nomme Aliou Sall directeur général de la Caisse des dépôts et consignations (CDC)

Mardi 12 Septembre 2017

La Caisse des dépôts et consignations a un nouveau chef : il s’appelle Aliou Sall, maire de Guédiawaye et frère cadet du Président de la République. Il a été nommé au premier conseil des ministres qui a suivi la formation du nouveau gouvernement issu des élections législatives du 30 juillet 2017.
 
Aliou Sall, présenté comme « conseiller en planification, titulaire d’un Master en Administration publique, remplace à ce poste Thierno Seydou Niane.
 
Ancien chef du Bureau économique de l’ambassade du Sénégal en Chine, Aliou Sall est ensuite entré dans le monde des hydrocarbures avec un associé sulfureux nommé Frank Timis. Une association qui leur a permis de « conquérir » des parts importantes du gaz et du pétrole nouvellement découverts dans le bassin sénégalais. Ce qui a soulevé d’immenses accusations de corruptions à l’endroit des deux hommes. Plus tard, Aliou Sall déclarera avoir quitté le groupe sénégalais de Timis pour ne se consacrer qu’aux opérations internationales du groupe.
 
Encore une fois, le président Macky Sall a manqué à sa parole. On se souvient que dans une interview accordée à l’hebdomadaire Jeune Afrique, il avait textuellement pris cet engagement: « J’ai dit à Aliou Sall qu’il ne bénéficierait jamais de ma part d’un décret de nomination. »
 
La Caisse des dépôts et consignations est quasiment une sorte de banque publique chargée, entre autres, de gérer les participations de l’Etat du Sénégal dans les institutions financières. Des centaines de milliards de francs Cfa.
 
 
Nombre de lectures : 151 fois

Nouveau commentaire :










Inscription à la newsletter