Connectez-vous

Législatives 2017: la Coaltion Manko Taxawu Senegaal esquisse un programme alternatif à Macky Sall

Vendredi 5 Mai 2017

« Nous soussignés, Partis et Coalitions Politiques, Mouvements Citoyens …
 
Considérant la dégradation continue des conditions de vie des populations marquée par le renchérissement insoutenable du coût de la vie, la paupérisation croissante tant en zone urbaine qu’en milieu rural, la crise de nos systèmes (productif, éducatif, sanitaire), le chômage massif des jeunes illustré par l’intensification de l’émigration vers l’Europe et les Amériques, avec son cortège de drames et de deuils ;
 
Considérant les scandales économiques et financiers qui jalonnent et rythment le quotidien de la gestion du régime du Président Macky Sall  (l’affaire MITTAL, l’affaire PETRO-TIM, les licences télécoms, le marché du Centre International de Conférence de Diamniadio, l’affaire Bictogo, le marché du Building Administratif, le marché du TER,  etc.);
 
Considérant la gestion nébuleuse et l’appropriation de ressources naturelles de notre pays par la famille, le clan et le cercle des amis et proches du Président Macky Sall ainsi que les lobbys étrangers ;
 
Considérant la mauvaise gestion des finances publiques, notamment par un endettement excessif et un déficit budgétaire hors norme, conduisant ainsi le Sénégal à un niveau d’extrême fragilité budgétaire ;
 
Considérant les violations récurrentes des libertés publiques, les graves atteintes à la démocratie et l’instrumentalisation systématique de la justice à des fins de règlement de comptes politiques ;
 
Considérant le reniement du Président Macky Sall qui est revenu sur son engagement devant la Nation et le monde entier de réduire son mandat de 7 à 5 ans;
 
Considérant le recul sans précédent de la diplomatie sénégalaise caractérisé par les échecs cuisants du Président Macky Sall qui a fait passer le Sénégal du rang de pays respecté et influent au rang de pays marginalisé, entretenant des relations tendues avec de nombreux pays, notamment avec nos voisins ;
 
Considérant l’échec de cette douxième législature par rapport à la prise en charge des préoccupations des populations ;
 
Constatant que les élections législatives du 30 juillet 2017 constituent une opportunité exceptionnelle pour le peuple Sénégalais de s’affranchir démocratiquement du régime du Président Macky Sall, de restaurer l’équilibre entre les pouvoir exécutif, législatif et judiciaire et mettre un terme à toutes les formes de prédation ;
 
Reconnaissant la nécessité d’un dépassement historique pour présenter une liste unique de l’Opposition, obtenir une majorité parlementaire et mettre en œuvre un véritable programme de transformations politiques, économiques et sociales ;
 
Convaincus que la prochaine assemblée élue, dont la majorité serait issue de notre coalition, constituée exclusivement sur la base des intérêts de notre peuple, aura pour mission d’adopter les textes pertinents d’une réforme de la Constitution et de définir les orientations majeures d’un programme visant la prise en charge effective de l’intérêt des populations, des travailleurs, des paysans, des pêcheurs, des éleveurs, des enseignants, des étudiants, de la jeunesse, des femmes et des groupes vulnérables.
 
 Nous nous engageons à prendre les mesures urgentes suivantes :
L’adoption et la mise en œuvre consensuelles de nouvelles politiques sectorielles dans les domaines de l’éducation, de la santé, de l’agriculture, de l’élevage, de la pêche, de la culture, des sports, etc.
 
L’adoption et la mise en œuvre consensuelles de réformes économiques qui accroissent le rôle de nos entreprises nationales dans le développement économique et dans la création d’emplois pour résorber le chômage des jeunes, pour faire du patriotisme économique et de la préférence nationale, une réalité dans notre pays ;
 
L’institution d’un véritable parquet financier pour éradiquer la corruption dans notre société, dans le respect des normes internationales ;
 
L’instauration de la transparence dans les affaires publiques ;
 
L’adoption de lois plus conformes aux intérêts des populations et consacrant l’arrêt du pillage de nos ressources, notamment dans les domaines pétrolier, minier, foncier, halieutique, de l’environnement, de l’urbanisme, des collectivités locales, du foncier, etc. ;
 
L’adoption d’une loi sur les marchés publics à la place d’un décret que le gouvernement modifie comme il veut, quand il veut, en fonction de ses intérêts ;
 
La restauration de l'Etat de droit avec notamment la libération de tous les prisonniers politiques et la suppression des juridictions d'exception ;
 
La réforme de la loi électorale par un mode de scrutin plus équitable, notamment avec la suppression du scrutin majoritaire à un tour, le « raw gàddu », une représentation plus juste des populations à l’assemblée nationale et un processus électoral crédible, fiable et consensuel ;
 
La réforme du règlement intérieur de l’Assemblée Nationale pour rendre aux députés leur dignité, l’adoption d’une loi sur le statut de l’Opposition et le financement des partis politiques ;
 La garantie d’un accès équitable de tous les partis politiques aux médias publics ;
 
 La réhabilitation de la diplomatie sénégalaise en Afrique et dans le monde, tenant compte des relations séculaires avec les pays voisins;
 
Déclarons, sur la base de cette analyse commune de la situation politique et des mesures de redressement national à prendre immédiatement, que les Partis et Coalitions Politiques, Mouvements Citoyens… signataires ont constitué une coalition pour le redressement du Sénégal dénommée Mankoo Taxawu Senegaal.
 
Lançons un appel à tous les partis politiques, toutes les organisations de la société civile, à tous les mouvements citoyens, à toutes les personnalités indépendantes en accord avec cette présente déclaration et prêts à s’engager pour les intérêts exclusifs de notre peuple à rejoindre cette coalition politique et citoyenne pour le salut de la Nation Sénégalaise. »                                                 
Dakar le 4 mai 2017
Ont signé pour :
AJ/PADS (Mamadou Diop Decroix), Bës Du Ñakk (Mansour Sy Djamil), Bokk Gis Gis (Papa Diop), Front pour le Socialisme et la Démocratie-Benno Jubël (FSD-BJ), Cheikh Bamba Dièye
Grand Parti (Malick Gakou), Initiative 2017 (AD Pencoo, ANC, Parti Socialiste (PS) des Valeurs et Mouvement d’initiatives et d’Actions, Taxawu Dakar) (Khalifa Ababacar Sall), Les Démocrates Réformateurs (LDR /Yeesal) (Modou Diagne Fada), Parti Démocratique Sénégalais (PDS) (Président Abdoulaye Wade), Rewmi (Idrissa Seck), Tekki (Mamadou Lamine Diallo)
 
 
Nombre de lectures : 317 fois

Nouveau commentaire :










Inscription à la newsletter