Connectez-vous

Le marabout Serigne Assane Mbacké et le député Moustapha Cissé Lô : un méli-mélo indescriptible.

Jeudi 6 Juillet 2017

Le marabout Serigne Assane Mbacké et le député Moustapha Cissé Lô : un méli-mélo indescriptible.
Au fur et à mesure que les élections législatives se rapprochent, des hommes et des femmes se vendent au plus offrant afin de recevoir de la part des autorités de la République d’importantes rentrées financières. Ils sont conscients du fait que le président Macky Sall veut coûte que coûte gagner les élections et il est  prêt à mettre le paquet pour attirer des personnalités politiques voire des marabouts pour influencer le cours des choses.
 
Pour l’essentiel, durant cinq ans, ils se sont révélés et comportés comme des adversaires de premier plan du président Macky Sall. Ils ne manquaient aucune occasion pour fustiger la politique partisane et clanique du  chef de l’Etat.
 
Le marabout Serigne Assane Mbacké à travers son mouvement « Appel 221 » était perçu par l’opinion publique comme un homme de principe, intransigeant sur le respect des valeurs et qui menait un combat patriotique pour un Sénégal juste et équitable. Il fut même arrêté pour destruction de biens immobiliers appartenant au tonitruant député Moustapha Cissé Lo. Il dénonçait à juste titre les agissements de l’épouse du président Macky Sall à travers sa fondation « Servir le Sénégal  » et ses liens avec des entreprises étrangères.
 
Suite à une visite opportuniste de monsieur Moustapha Cissé Lô, le marabout Serigne Assane Mbacké décide de renoncer à son engagement d’hier pour rejoindre les prairies marron de l’APR. Fini le temps des coups de colère du marabout, notre homme veut accompagner notre président par défaut monsieur Macky Sall dans la voie de l’émergence, non plutôt dans la voie du reniement.
 
Pensez-vous seulement, Serigne Assane Mbacké, que votre soutien indéfectible à monsieur Karim Meissa Wade vous donnait droit à une investiture en bonne et due forme sur la liste de Wattu Sénégal, dirigée par l’ancien président de la République maître Abdoulaye Wade? A la fois déçu et dépité de ne pas figurer sur les listes de la députation, vous partez sur la pointe des pieds en  évitant soigneusement d’évoquer les raisons de votre ralliement au camp de Benno Bokk Yakaar.
 
On ne choisit pas n’importe qui pour représenter le peuple à l’Assemblée nationale. Maintenant, vous êtes devenu aphone et c’est l’idiot de la République Moustapha Cissé Lô qui parle avec joie et un brin d’ironie pour vous. Décidément, l’histoire a tendance à bégayer sous nos tropiques de pays sous développé.
 
Toutefois, si les propos rapportés par le député Moustapha Cissé Lô ne sont pas fondés et ne seraient qu’un tissu de mensonges, vous avez l'obligation de parler publiquement aux citoyens sénégalais par voie télévisuelle ou radiophonique pour dénoncer avec vérité les agissements regrettables de monsieur Moustapha Cissé Lô. Toute autre attitude de votre part sera considérée comme suspect. Qui croire entre vous deux ?
 
Le mensonge voire le dénigrement systématique font partie de l’identité ou génome du politicien professionnel sénégalais. Le député Moustapha Cissé Lo est coutumier de tenir des  propos dégradants et vexatoires dans le dessein de provoquer voire d’humilier son protagoniste.
 
Un marabout ne saurait mentir voire revenir sur un engagement scellé avec une autre personne. Votre réaction doit être à la hauteur de l’affront et de cette machination sordide si tel est le cas.
 
Le marabout Serigne Assane Mbacké est à l’image de nos politiciens professionnels cupides qui ne cherchent tout compte fait qu’à bénéficier de nos maigres ressources publiques. Pourquoi avez-vous tourné le dos à vos anciennes convictions et à vos engagements multiples de lutter pour une société juste et respectueuse de nos valeurs morales. Vous ne mesurez pas la portée symbolique de votre renoncement.
 
Vous donnez raison aux citoyens sénégalais qui pensent à juste titre que beaucoup de marabouts profitent de la renommée du nom de leur illustre grand-père  pour dépouiller et profiter indûment de l’argent du contribuable sénégalais et qu’ils sont à mille lieues de l’éthique islamique. Des gens de votre calibre doivent être dénoncés de la même manière que nos parasites de politiciens professionnels qui vivent sur le dos des pauvres sénégalais. Vous n’êtes qu’un transhumant politique.
 
Il faut absolument arrêter de prendre les Sénégalais pour des demeurés ou des moins que rien. Après tout, vous n’honorez pas de porter l’héritage de notre illustre guide Cheikhoul Khadim, qui dans ses écrits que vous connaissez sans doute mieux que moi depuis votre tendre enfance, dénonce les pratiques mercantilistes et les agissements suspects des faux guides, qui se servent de la religion pour entrer dans la cour des princes.
 
Vous n’avez rien à faire sur cette scène de  méli-mélo avec le député Moustapha Cissé Lô, qui s’enorgueillit aujourd’hui de vous compter parmi ses amis dans le seul dessein d’élargir le cercle des affidés du président Macky Sall et de disqualifier davantage une certaine catégorie de marabouts plus enclins aux délices de la vie qu’à une existence austère et de piété.
 
Qu’avez-vous, comme d’autres marabouts Mbacké Mbacké, à tourner de manière insidieuse le dos aux enseignements de Cheikhoul Khadim pour des biens éphémères ! De par vos agissements suspects, vous prêtez le flanc à tous les hommes de bonne foi qui pensent que l’aristocratie maraboutique est à bout de souffle, n’a pas sa raison d’être et constitue une menace réelle pour l’équilibre et la stabilité sociale du pays de la Teranga.
 
En vérité, cette classe de marabouts professionnels veut faire perdurer ses privilèges au détriment du reste de la population. Qui plus est, elle considère les masses comme un instrument d’asservissement et de chantage pour faire plier les autorités de la République à leurs besoins mesquins aux antipodes des valeurs religieuses.
massambandiaye2012@gmail.com
 
Nombre de lectures : 137 fois

Nouveau commentaire :










Inscription à la newsletter