Connectez-vous

G20 DE HANGZHOU : l’expérience de la Chine mérite d'être partagée, selon Wolfgang Schmidt (1)

Mardi 27 Septembre 2016

G20 DE HANGZHOU : l’expérience de la Chine mérite d'être partagée, selon Wolfgang Schmidt (1)
En tant que représentant de la ville de Hambourg, en Allemagne, j'ai eu l'occasion d’assister avec la délégation conduite par la chancelière Angela Merkel, au Sommet du G20 de Hangzhou. Le Sommet du G20 de l'an prochain aura lieu à Hambourg. Hambourg, Hangzhou… je trouve que ces deux villes sont très similaires. Hambourg est la deuxième plus grande ville d’Allemagne, et tout comme Hangzhou en Chine, elle est elle aussi une destination touristique populaire. Plus grand port d'Allemagne, le port de Hambourg est le troisième port d'Europe et est le moteur de l'économie allemande, en même temps qu’une illustration du caractère ouvert et international de cette ville.
 
Lors du Sommet de Hangzhou, j’ai pu constater que la Chine a fait d'énormes efforts sur tous les aspects pour assurer la réussite du Sommet. J’ai particulièrement remarqué, à cette occasion, certains services d'infrastructure et de soutien, comme les hôtels, les restaurants, les centres de presse ainsi que l'enregistrement et la sécurité, etc. et j’ai constaté que nous pourrions tirer des leçons de nombreux lieux.
 
La sécurité des transports, assurée par les organisateurs du Sommet sur les lieux, les équipements de sécurité de haute technologie qui avaient été installés étaient également remarquables. Les bénévoles qui travaillaient à l'aéroport ou sur les lieux du Sommet se sont montrés sympathiques et toujours prêts à aider les invités à régler divers problèmes. Le Sommet m'a fait vraiment sentir combien la Chine, en tant que deuxième plus grande économie du monde, est déjà présente sur la scène internationale, et qu’elle a assuré toutes les préparations nécessaires pour travailler ensemble avec les autres pays afin de résoudre les problèmes mondiaux.
 
Hambourg, hôte du G20 2017
Le Sommet du G20 de Hangzhou a souligné l'importance de la connexion en matière d'innovation. Les gouvernements et les entreprises des deux pays sont conscients de l'importance de l'économie numérique. Les liens sino-allemands dans le commerce et l'industrie sont visibles partout. Beaucoup de pièces de machines et d’automobiles allemandes sont importées de Chine, et de plus en plus d'entreprises chinoises investissent dans des fusions et acquisitions en Allemagne, ajoutant de la valeur grâce à l'intégration de la technologie. L'Allemagne et la Chine peuvent renforcer leur coopération dans le domaine de l'innovation. Je crois que, au-delà de l'innovation encouragée par les pays, l’innovation dans le secteur privé est également très importante, et le siège d’Alibaba à Hangzhou en est l'un des meilleurs exemples.
 
Lors du Sommet de Hangzhou, la chancelière Merkel a mentionné qu’elle espérait que le Sommet de l'année prochaine discutera de sujet comme les femmes et la santé. En outre, le contenu des plans « Made in China 2025 » et « Industrie allemande 4.0 » font également l’objet des considérations de la part du gouvernement allemand. Le Sommet de Hambourg devrait perpétuer la tradition établie par le Sommet de Hangzhou, à savoir inviter des pays en développement à y participer. Grâce à l'expérience réussie de la Chine, le soutien commun des parties, je crois que Hambourg pourra organiser avec succès le prochain Sommet du G20.
(1). L'auteur est secrétaire d'État de la ville libre et hanséatique de Hambourg, en Allemagne
 
 
Nombre de lectures : 111 fois

Nouveau commentaire :










Inscription à la newsletter