Connectez-vous

Centrafrique/convoi attaqué: 3 autres Casques bleus retrouvés morts

Mercredi 10 Mai 2017

Bangui - Trois autres Casques bleus ont été retrouvés morts en Centrafrique après l'attaque de leur convoi lundi dans le sud-est du pays, a annoncé mardi la Mission des Nations unies en Centrafrique (Minusca) qui avait annoncé auparavant la mort d'un de ses soldats du contingent cambodgien.

"La Minusca a le profond regret de confirmer que trois des quatre soldats de la paix portés disparus depuis l'attaque d'hier (lundi) ont été retrouvés morts. Le quatrième est toujours porté disparu", a précisé la Minusca dans un communiqué.


Huit assaillants ont été tués dans l'échange de coups de feu, a ajouté la Minusca, qui parle d'éléments anti-Balaka, milice principalement chrétienne dont la confrontation avec les rebelles Séléka promusulmans a plongé la Centrafrique dans le chaos à partir de 2013.

L'attaque, l'une des plus meurtrières visant les Casques bleus en Centrafrique ces derniers mois, a eu lieu lundi à la nuit tombée vers 20h00 (19h00 GMT) dans le village de Yogofongo, à plus de 470 km à l'est de Bangui, près de la frontière avec la République démocratique du Congo.

La Minusca avait annoncé mardi matin la mort d'un premier Casque bleu cambodgien, tué lors de l'échange de tirs. Elle avait indiqué que quatre autres - trois Cambodgiens et un Marocain - étaient portés disparus, "appréhendés" par les assaillants.

La Minusca, qui n'a pu préciser la nationalité des trois nouvelles victimes, poursuivait les recherches du quatrième Casque bleu.

"Il y a des blessés des deux côtés", a ajouté la force de paix de l'ONU, qui avait déjà fait état de huit blessés dans ses rangs.
 
Nombre de lectures : 47 fois

Nouveau commentaire :










Inscription à la newsletter