Connectez-vous

Cameroun: Un journaliste de RFI condamné à dix ans de prison

Lundi 24 Avril 2017

YAOUNDE (Reuters) - Un journaliste camerounais travaillant pour Radio France Internationale (RFI) a été condamné lundi par un tribunal militaire à dix ans de prison pour faits de "terrorisme" et non dénonciation d'actes de terrorisme aux autorités, au terme d'un procès très critiqué par les organisations de défense des droits de l'homme.
 
Depuis son arrestation en juillet 2015, Ahmed Abba nie les charges qui ont été retenues contre lui dans le cadre d'une loi sur la lutte contre le terrorisme votée l'année précédente.
 
Son avocat a annoncé son intention de faire appel.
 
Lors du procès, il a été dit que des preuves avaient été trouvées dans l'ordinateur d'Ahmed Abba montrant qu'il avait été en contact avec des islamistes de la secte Boko Haram et qu'ils lui avaient donné des informations sur les attaques qu'ils préparaient.
 
Ahmed Abba, qui risquait la peine de mort, a également été condamné à une amende de 55 millions de francs CFA (84.000 euros). Il a également interdiction de parler du procès à la presse.
Amnesty International, a évoqué un procès inéquitable et indiqué que le journaliste avait été torturé.
 
Nombre de lectures : 56 fois

Nouveau commentaire :










Inscription à la newsletter