Connectez-vous

CARTES D’IDENTITÉ-CARTE D’ÉLECTEUR: Le Fpdr juge les manifestations de masse « absolument nécessaires »

Lundi 14 Novembre 2016

CARTES D’IDENTITÉ-CARTE D’ÉLECTEUR: Le Fpdr juge les manifestations de masse « absolument nécessaires »
« La conférence des leaders du FPDR appelle tous les citoyens du pays et particulièrement ceux organisés dans l’opposition politique, les associations et mouvements citoyens à intensifier la lutte pour imposer au pouvoir en place l’organisation d’élections honnêtes et sincères.
 
Depuis des semaines que les commissions administratives dédiées à l’établissement des cartes nationales d’identité-cartes d’électeurs ont démarré leurs travaux, les récriminations fusent de tous les coins du pays et de notre diaspora. Des jeunes mais aussi des pères et mères de familles, passent des nuits blanches devant les sièges des commissions pour avoir leurs documents sans y arriver. Pendant ce temps, les militants et sympathisants de l’APR sont inscrits frauduleusement et nuitamment dans l’optique de transformer la physionomie du fichier électoral.
 
Le Front patriotique pour la défense de la République exige le respect par le Président de la République de son engagement lors de l’ouverture du soit disant dialogue national de faire auditer le fichier électoral. Nous exigeons un audit indépendant du fichier électoral au vu des conditions d’opacité totale dans lesquelles le gouvernement  opère sur le processus électoral en dehors de toute implication de l’Opposition.
 
Le Front estime que des manifestations de rue et de masses sont absolument nécessaires si nous voulons arrêter la main de ceux qui construisent avec frénésie les conditions de l’instabilité post électorale au Sénégal.
 
Nous interpellons solennellement et formellement les pays qui interviennent dans l’appui au processus électoral dans notre pays pour qu’à leur tour ils prennent leurs responsabilités face à ce qui n’est plus qu’une préparation ouverte d’un hold-up électoral.

Le FPDR n’acceptera pas qu’après 25 ans d’une pratique électorale exempte de travers majeurs, l’on puisse nous retourner à la décennie 80 du siècle dernier.
 
Nous réaffirmons notre soutien au Front Mànkoo wàttu Senegaal et l’engageons à conduire les combats devenus incontournables pour prévenir les lendemains incertains que nous préparent les comploteurs électoraux.

Dakar le 14 novembre 2016, La Conférence des leaders
 
 
Nombre de lectures : 50 fois

Nouveau commentaire :










Inscription à la newsletter