Connectez-vous

Bamba Fall et 8 jeunes socialistes en liberté provisoire sous contrôle judiciaire

Mardi 28 Mars 2017

Comme ses avocats l’avaient annoncé et espéré, le maire de la Medina a obtenu ce matin une liberté provisoire après moult batailles de Me Aïssata Tall Sall et El Hadj Diouf avec les magistrats en charge du dossier. Bamba Fall était en détention préventive à la prison de Rebeuss depuis le 9 janvier suite aux enquêtes de la police relatives aux violences survenues à la Maison du Parti socialiste en mars 2016, juste avant le référendum constitutionnel auquel avait appelé le président de la République.
 
Bamba Fall n’est pas seul à avoir quitté Rebeuss. Bira Kane Ndiaye, le directeur de cabinet du maire de Dakar Khalifa Ababacar Sall (emprisonné lui aussi mais pour une autre affaire), ainsi que sept autres jeunes militants du Parti socialiste bénéficient également de cette liberté provisoire tout en restant sous contrôle judiciaire, ce qui les empêche de sortir du territoire national sans autorisation judiciaire, entre autres mesures.
 
Les prévenus sont inculpés de plusieurs chefs d’accusation dont violences et voies de fait, tentative d’assassinat, destruction de bien d’autrui, menaces de mort, etc.
 
C’est le secrétaire général du Parti socialiste, Ousmane Tanor Dieng, qui avait porté plainte contre X, et c’est la Brigade des affaires générales, un démembrement de la Division des investigations criminelles, qui avait mené l’enquête. (Impact.sn)
 
Nombre de lectures : 28 fois

Nouveau commentaire :










Inscription à la newsletter