Connectez-vous

BENNO BOKK YAAKAAR-MACKY2012 : Le partage du butin 2012 avec Sall

Mardi 18 Octobre 2016

BENNO BOKK YAAKAAR-MACKY2012 : Le partage du butin 2012 avec Sall
Sous le régime Macky Sall, les alliés sont très bien servis, surtout ceux qui sont issus des deux grands partis : Ps et Afp. Après avoir très tôt lancé le slogan ‘’gouvernance sobre et vertueuse’’, le chef de l’Etat avait surtout indiqué qu’il allait fermer ses portes aux transhumants, non sans préciser qu’il ne s’agissait pas d’un partage de gâteau. Il est vrai que les alliés avaient promis de ‘’gagner ensemble et gouverner ensemble’’. Aujourd’hui, la réalité est tout autre. Le gâteau a bien été partagé même si certains continuent de ruer dans les brancards… L’alliance pour la république, parti présidentiel, a naturellement emporté l’essentiel du butin dans son escarcelle.
 
La part de Tanor Dieng…
Conscient du rôle et du soutien de ces partis politiques, le Président Macky Sall n’a donc pas rechigné à bien caser ses partenaires de la coalition Benno Bokk Yaakaar (Bby) et des autres mouvements de soutien. D’ailleurs, le patron du Parti socialiste semble très bien placé pour occuper la présidence du Haut conseil des collectivités territoriales (Hcct), récemment créé par le Président Sall. Il ne faut pas oublier que ce parti, après douze ans dans l’opposition a repris goût à la gestion des affaires du pays.

Deux des fidèles d’Ousmane Tanor Dieng siègent sans interruption dans le gouvernement : Serigne Mbaye Thiam au ministère de l’Education nationale après avoir galéré à l’Enseignement supérieur ; et Aminata Mbengue Ndiaye au département de l’Elevage. Décidé à tirer le maximum de son alliance avec Sall, Tanor Dieng a réussi a réussi d’autres coups pour ses proches : Mamadou Faye dirige la Société de gestion de la navigation ; Mame Bounama Sall (sénior) a été propulsé président du conseil d’administration (Pca) de la Société immobilière du Cap-vert (Sicap) ; Abdoulaye Wilane, porte-parole du Ps, est à la fois maire de Kaffrine et président du conseil d’administration (Pca) de l’Agence des écovillages. Quant à Biram Ndeck Ndiaye, il a été recasé à la présidence du conseil d’administration de l’Agence de la couverture de la maladie universelle (Cmu) après ses mésaventures au Crous de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis.

Le Parti socialiste, sur la base des listes communes de Benno Bokk Yaakaar (Bby) aux législatives de juillet 2012, a pu disposer de vingt députés à l’Assemblée nationale. Et l’un de ses responsables, Cheikh Seck, est président de la commission Développement et aménagement du territoire, les socialistes ont bien d’autres hommes bien placés dans le dispositif du Président Sall. Si Louis Thomas n’est plus chef de la direction des bourses, le jeune Mamadou Mbodj Diouf a été casé comme directeur des Daaras modernes.
 
…L’assiette de Moustapha Niasse
Du côté de l’Alliance des forces de progrès (Afp), Moustapha Niasse est président de l’assemblée nationale depuis le début de la douzième législature. C’est la « récompense » du chef de l’Etat à son endroit. Au sein de l’institution, son « boy » Zator Mbaye est secrétaire élu tandis que son cousin (ou neveu) Khoureychi Niasse est président de la commission Comptabilité et contrôle.
Ses autres poulains ne se plaignent pas non plus : Alioune Sarr et Malick Diop sont respectivement ministre du Commerce et directeur de l’Agence sénégalaise de promotion des exportations (Asepex). Quant à Cheikh Mbengue, il occupe le poste de directeur de l’Agence de la Couverture maladie universelle (Cmu), alors que Ibrahima Sylla est secrétaire général de l’Agence de développement et d'encadrement des petites et moyennes entreprises (Adepme). Ce n’est pas tout puisque Jeanne Sylla fait partie des neuf membres du Haut conseil national de régulation de l’audiovisuel.

Dans son très proche entourage à la place Soweto, Bouna Mohamed Seck reste son inamovible directeur de cabinet, c’est son ombre. A côté, l’ambassadeur Fallilou Kane a été promu conseiller spécial. Un de ses plus fidèles compagnons est président du conseil d’administration de la Haute autorité de l’aéroport Léopold Sedar Senghor (Haalss) : Madieyna Diouf, longtemps numéro 2 du parti.
 
Urd, Ld et Pit, And-Jëf dans le tempo
Dans son opération de charme en direction de ses alliés, le Président Sall a fait de Djibo Kâ (Urd) président de la Commission nationale du dialogue des territoires (Cndt). Dans cette même nouvelle institution, son poulain Arona Bâ a été nommé au poste de secrétaire permanent. Par la même occasion, il a désigné Diégane Sène, fidèle parmi les fidèles du « berger » président du conseil de surveillance de l’Agence de l’informatique de l’État (Adie). Même Landing Savané, patron de AJ/Pads-Authentique), est bien servi. Une de ses proches, Binta Samb Bâ, ancienne ministre, a été nommée ambassadeur du Sénégal au Togo, tandis que le Dr Cheikh Mbacké Lô est président du conseil de surveillance de l’Agence pour l’économie et la maîtrise de l’énergie (Aeme).

Pour le quota de la Ligue démocratique, en plus de quelques députés élus sur les listes de Benno Bokk Yaakaar, Khoudia Mbaye est ministre de la Promotion des investissements, des Partenariats et du Développement des téléservices. Quant à l’ancien ministre Seydou Sy Sall, il préside la Délégation à la promotion des pôles urbains de Diamniadio et du Lac Rose.

En ce qui concerne le Pit, son président, Mansour Sy, dirige le ministère du Travail, du Dialogue social, des Organisations professionnelles et des Relations avec les institutions. L’un des économistes du parti, Ibrahima Sène, est président du conseil d’administration de la Société des mines de fer du Sénégal oriental (Miferso). Son leader historique, Amath Dansokho, est ministre d’Etat sans portefeuille auprès du président de la république.
 
Le Cese, véritable refuge pour alliés
D’autres figures de Benno Bokk Yaakaar siègent au Conseil économique social et environnemental (Cese) nommés par le chef de l’Etat : ce sont El Hadj Momar Sambe, patron du Rassemblement des travailleurs africains (Rta-Sénégal), Madior Diouf (secrétaire général du Rnd), Mamadou Diop (ancien maire de Dakar), Baye Mamoune Niasse (du Rassemblement pour le peuple), Cheikh Sarr (ex-maire de Guédiawaye et patron de Ñaxx Jariñu Mouvement pour l’alternance générationnelle).
 
Macky2012 n’est pas en reste
Aux premières heures de la seconde alternance, Ibrahima Sall (Model) a été un bref ministre de l’Education nationale en tant que membre de la coalition Macky2012. Défenestré, il a atterri au poste de directeur général de la Sicap. Mouhamed Aly Séga Camara (du Mouvement pour le parti de la construction, Mpc) est le secrétaire exécutif du Programme de sécurité alimentaire. Assane Dia, leader de And Doleel Sénégal-Parti du changement (Ads-Pc) assure la présidence du conseil d’administration de la Société de développement des fibres textiles du Sénégal (Sodefitex).

A un autre niveau, Maguette Ngom (Nouvelle intelligence pour le développement de l’Afrique, Nida) est conseiller spécial du Président de la république, alors qu’Ansoumana Danfa est chargé de mission à la Présidence. Moustapha Fall ‘’Che’’ est président du conseil d’administration de la Société nationale des habitats à loyer moderne (Sn-Hlm), tandis que Me Moussa Diop du parti Aj-Jotna a été propulsé directeur général de la société Dakar Dem Dikk (3D).
 
 
 
Nombre de lectures : 260 fois


1.Posté par Abdou Salam Thiam le 19/10/2016 10:21
Merci Momar pour ce beau papier d'analyse. Félicitations à toute l'équipe Impact Media.


Salam.

Nouveau commentaire :










Inscription à la newsletter